Aller au contenu principal
FR

Martin LALIBERTE

Professeur des Université Musique et Technologies Responsable des Master Arts, Lettres, Civilisations Responsable des parcours Création Musicale et Arts Sonores et Musique et Production Musicale, co-responsable du parcours Musique et Informatique Musicale

CFR / UFR LACT - Lettres, Arts, Création et Technologies

Noisy le Grand

Bâtiment: Building: Alexandra David-Néel

5 boulevard Descartes Champs-sur-Marne 77454 Marne-la-Vallée Cedex 2

Bureau: Office: A366

Qui contacter en cas d'absence: In case of emergency:
Corinne RENOUX

Martin LALIBERTE

Professeur des Université Musique et Technologies Responsable des Master Arts, Lettres, Civilisations Responsable des parcours Création Musicale et Arts Sonores et Musique et Production Musicale, co-responsable du parcours Musique et Informatique Musicale

CFR / UFR LACT - Lettres, Arts, Création et Technologies

Né à Québec en 1963. Après une formation de compositeur instrumental et électroacoustique, il s’installe à Paris en 1988 pour poursuivre son travail à l’Ircam, où il rédige une thèse. Il est nommé Maître de Conférences à l'Université de Bourgogne en 1995 puis à l’Université de Marne-la-Vallée en 2002. Elu Professeur des Universités en 2006, il dirige le Département de Cinéma, Audiovisuel, Arts Sonores et Numériques de 2006 à 2010 et s'occupe depuis des Master en musique. Ses recherches portent sur l’esthétique contemporaine, les technologies musicales, anciennes et nouvelles, et la composition musicale vocale, instrumentale et électroacoustique.

Après avoir co-dirigé "L'émergence en musique. Dialogues des sciences", et d'autres ouvrages publiés chez Delatour, Coll. "aCROSS",  il prépare actuellement une monographie  sur les modèles instrumentaux et les archétypes : " Modèles instrumentaux, modèles musicaux : entre musique et technologies". Paris : L’Harmattan, coll. « Musique-Philosophie, ainsi que les actes multimédia chez Delatour du Congrès annuel de la Société Internationale d'Etudes Intermédiales (ISIS), "Que faire de l'oeuvre d'art intermédiale ?", novembre 2020, avec l'association aCROSS, la BNF et de nombreux partenaires. En 2022, le projet Erasmus+ "Intinerant Music Composition Classes", en partenariat avec l'Université Nova de Lisbonne, le Conservatoire National Supérieur Joaquin Rodrigo de Valencia et l'Ecole Nationale d'Arts de Bourges, qu'il coordonne depuis 2019 arrive à son terme avec sa dernière semaine de masterclasses de composition musicale en mars 2022 et son événement de diffusion final en mai 2022.  

 Il compose régulièrement pour le concert, la scène et l’écran depuis 1984. Son oeuvre radiophonique "Portraits au féminin", sur un texte de Giordano Ferrari,  est actuellement en cours de mise en images par l'artiste Iana Kluge. Son quatuor à cordes "Riorim", avec images numériques synthétisées en direct par Florent Di Bartolo, a été créé à la Bibliothèque Nationale de France en octobre 2021. Il prépare actuellement une composition pour l'ensemble vocal Koroheya sur des poésies de Joyce Shintani.

Mes dernières références

My latest references

Publications HAL

Martin Laliberté
Modèles instrumentaux, modèles musicaux : entre musique et technologies. Martin Laliberté. L'Harmattan, 350 p., A paraître, Musique-Philosophie, Antonia Soulez, Horacio Vaggione, Makis Solomos
Martin Laliberté
Réfléchir par la pratique et composer avec la théorie : recherche-création et l’environnement Perf. Arts et Savoirs, Revues.org, A paraître
Martin Laliberté
L'innovation orchestrale et instrumentale chez Reicha. Actes du Colloque International "Reicha visionnaire", A paraître
Martin Laliberté
Frédéric Chopin, entre exacerbation romantique du modèle vocal et innovations percussives : une mixité dynamique. Poznańskie Studia Polonistyczne. Seria Literacka, 2021, pp.107-123
10.14746/pspsl.2021.41.7
Martin Laliberté
Archétypes, modèles dynamiques, mouvements et développements des instruments de musique. Pierre Albert Castanet, Lenka Stransky. Mouvement. Cinétisme et modèles dynamiques dans la musique et les arts visuiels, Delatour, 2021
Martin Laliberté
Points et contrepoints : modèles et mixité dans les numéros de danse filmés de Fred Astaire. Le Musical hollywoodien. Histoire, esthétique, création 2021, 2021
Martin Laliberté
Electroacoustic performance as an act of creation: in praise of the bric-à-brac. International Nova Contemporary Music Conference "Musical Performance as Creation", May 2021, Lisbonne, Portugal
Martin Laliberté
Émergence et Musique, Dialogue des sciences.. Xavier Hautbois, Vaclav Stransky, Martin Laliberté. Delatour, 2019, Lenka Stransky, 9782752141699
Martin Laliberté
Musique concrète et mythe d’Orphée : échos d’une pensée magique aux racines de la musique électroacoustique ?. Orphée aujourd’hui. Lire, interpréter…2019, 2019
Martin Laliberté
A la recherche d'un théâtre sonore actuel : contribution à un bilan. Jean-Marc Larrue, Giusy Pisano et Jean-Paul Queinnec. Dispositifs et scènes sonores : du corps (médiatisé) à l'atmosphère, Presses de l'Université de Montréal, 22 p., 2019
Martin Laliberté
Jean Cocteau, Pablo Picasso, Léonide Massine et Erik Satie : Parade, 1917, et les avant-gardes. L'Âge d'or, Laboratoire LISAA, 2018
Martin Laliberté
Les technologies comme amplificateur et créateur d'espaces sensibles pour la scène contemporaine. Héloïse Demoz, Giordano Ferrari et Alejandro Reyna. Actes du Colloque "Espaces Sensibles", pp.61-80, 2018
Martin Laliberté
Long-term Tendencies in Musical and Organological Developments. Isabel Pires. Proceedings of the International Conference "The Old is New", Editions du Colibri, 13 p., In press, The Old is New
Martin Laliberté
From Rock to Spectralism : The case of Hugues Dufourt's "Saturne"'s Electric Instruments. Angelo Orcalli et Luca Cossetini. Proceedings of the International Conference "Spazi di interpretazione", Libreria Musicale Italiana, 18 p., In press
Martin Laliberté
Beckett et Berio : le cas de la Sinfonia et de L'Innommable. Geneviève Mathon. Beckett et la Musique, II, 16 p., A paraître, Beckett et la Musique
Martin Laliberté
Les musiques mixtes numériques et la scène. Pour une amorce de bilan critique. Elsa Filipe. Actes de la Journée d'études "Soixante ans de Musiques Mixtes", 20 p., A paraître, Actes de la Journée d'études "Soixante ans de Musiques Mixtes"
Martin Laliberté
Musiques électroacoustiques et pensée magique : avant l'IMEB, le cas Schaeffer. Frank Kessler, Jean-Marc Larrue et Giusy Pisano. Machines, Magie, Médias, Presses de l'Université de Montréal, pp.357-371, 2018
Martin Laliberté
Modèles instrumentaux et environnements informatiques interactifs : archétypes, mutations et gestes. Frédéric Dufeu. Modèle instrumental et lutheries numériques, 29 p., A paraître, Modèle instrumental et lutheries numériques
Martin Laliberté
Une aria électroacoustique : "L'air du Ver" du "Re Orso" de Marco Stroppa. Joel Heuillon et Giordano Ferrari. Actes du Colloque International "L'aria, http://www.musique.univ-paris8.fr/orphee/spip.php?article1205, 2018
Martin Laliberté
Une sensibilité électroacoustique dans le cinéma d'auteur. Paola Gomez-Ribeiro et Isabel Pires. Actes du 1° Forum Itinerarios Musicaisu, Editions du Colibri, 18 p., In press
Martin Laliberté
L'improvisation dirigée et la gestuelle chez Zappa : le cas du film "Baby Snakes". Juliette Boisnel et Pierre Albert Castanet. Frank Zappa L'un et le Multiple, Presses Universitaires de Rouen et du Havre, pp.155-175, 2017, 979-10-240-0763-2
Martin Laliberté
Percussification de la culture sonore après 1900 : les indices du fonds des comédies de l’Association de la Régie Théâtrale. Jean-Marc Larrue et Giusy Pisano. Le triomphe de la scène intermédiale, Les Presses de l'Université de Montréal, pp.115-133, 2017, 978-2-7606-3768-9
Martin Laliberté
Bruitage et comédies avant la musique concrète. Pascale Alexandre-Bergues et Martin Laliberté. Les spectacles populaires : formes, dispositifs, diffusions (1870-1945), Archives de la mise en scène, Septentrion, pp.131-146, 2016, Arts du Spectacle, série "Images et sons", 978-2-7574-1369-2
Martin Laliberté, Pascale Alexandre-Bergues
Les spectacles populaires : formes, dispositifs, diffusions (1870-1945). Pascale Alexandre-Bergues et Martin Laliberté. Les spectacles populaires : formes, dispositifs, diffusions (1870-1945), Oct 2014, Cerisy-la-Salle, France. Les archives de la mise en scène, Presses Universitaires du Septentrion; Centre Culturel international de Cerise-la-Salle, 326 p., 2016, Arts du spectacle - Images et sons, 978-2-7574-1369-2
Pascale Alexandre Bergues, Martin Laliberté
Spectacles populaires et culture médiatique. 1870-1950, Actes du colloque organisé à Cerisy-la-Salle, 1-5 octobre 2014, Pascale Alexandre-Bergues et Martin Laliberté éd., Presses Universitaires du Septentrion, 2016, 326 p. . France. 2016
Marie-Madeleine Mervant-Roux, G
Pisano, Rick Altman, Agnès Curel, Frédéric Tabet, et al.. Art et bruit: Théâtre, magie, cinéma, musique, radio, opéra, performance, ciné-danse. Marie-Madeleine Mervant-Roux, Giusy Pisano. Paris, France. Juillet-décembre 2015 (N°141-144), Association Ligéia, 2015, Ligéia. Dossiers sur l'art, 0989-6023
Martin Laliberté
Karlheinz Stockhausen et Gesang der Jünglinge : convergences et métamorphoses de la pensée sérielle d’un ancien "adolescent dans la fournaise". Elise Petit. La création artistique en Allemagne occupée (1945-1949). Enjeux esthétiques et politiques, Delatour, pp.41-59, 2015, Collection Avant-Gardes, 978-2-7521-0254-6
Martin Laliberté
The mutation of musical listening: the case of electroacoustic music. Gianmario Borio, University of Pavia and Giorgio Cini Foundation. Musical Listening in the Age of Technological Reproduction, Ashgate, pp.133-143, 2015, Musical Cultures fo the Twentieth Century, 978-1-4724-4216-1
Martin Laliberté
Évolutions sonores de la scène lyrique. Contribution à un bilan. Ligeia, dossiers sur l'art, Ligeia - Giovanni Lista, 2015, DOSSIER : ART ET BRUIT, pp.203-211
Martin Laliberté
Wagner après 1945 : réinterprétations et renaissance. Revue Française d'Histoire des Idées Politiques, L'Harmattan, 2015, pp.41-60
Martin Laliberté
The mutation of musical listening: the case of electroacoustic music. Gianmario Borio. Musical Listening in the Age of Technological Reproductibility, Ashgate/ Fondation Giorgio Cini, pp.203-230, 2015, Musical Cultures of the Twentieth Century, 1472442164
Martin Laliberté
Avant Pierre Schaeffer : bruits et sons dans les mises en scène parisiennes du début du XXe siècle. Jean-Marc Larrue et Giusy Pisano. Les archives de la mise en scène Hypermédialités du théâtre, pp.65-85, 2014, Arts du spectacle, série "Images et sons", 978-2-7574-0853-7
Martin Laliberté
Emergence et développement de l'informatique musicale. Nicolas Donin et Laurent Feneyrou. Théories de la composition musicale au XXe siècle, 1, Symétrie, pp.639-670, 2013, Symétrie Recherche, Série "20-21", 978-2-914373-61-6
Martin Laliberté
Le compositeur et son dispositif : une longue quête. Angelo Orcalli, Ivanka Stoianova et Luca Cossetini. Scritture e ri-mediazioni / Ecritures et re-productions, Libreria Musicale Italiana, pp.133-143, 2013, Quaderni del laboratorio Mirage, 978-88-7096-749-4
Martin Laliberté
Les Diables de Loudun. Zbigniew Przychodniak et Piotr Sniedziewski. Fiction de l'histoire. Formes et imaginaires de la rupture, II, Editions de la société des amis des sciences et des lettres de Poznan, pp.193-209, 2012, Littérature et Histoire, série "Colloques Poznan - Paris", 978-83-7654-175-4
Martin Laliberté
Le compositeur et son dispositif. Gérard Leblanc et Sylvie Thouard. Numérique et transesthétique, Septentrion, pp.193-215, 2012, Arts du spectacle, série "Images et sons", 978-2-7574-0373-0
Martin Laliberté
Pierre Schaeffer Today. Preliminary Steps toward a Renaissance of the Schaefferian Approach to Music. Jerica Ziherl. Pierre Schaeffer: mediart. Proceedings of the International Conference, pp.102-122, 2011
Martin Laliberté
"L'Anneau du Nibelung" de Wagner : fiction, histoire et opéra. Zbigniew Przychodniak et Gisèle Séginger. Fiction et histoire., Presses Universitaires de Strasbourg, pp.281-299, 2011, Formes et Savoirs, 978-2-86820-472-1
Martin Laliberté
Préalables à une réflexion sur le temps musical et ses liens avec la physique contemporaine. Filigrane, n° 10, Musique et Rythme, 2009, pp.207-245
Martin Laliberté
Actuality and Prospects of Pierre Schaeffer's Thought. Evelyne Gayou. Pierre Schaeffer Polycrhome Portraits, INA, pp.31--36, 2009, Portraits polychromes, 978-2-86938-210-7
Kevin Dahan, Martin Laliberté
REFLEXIONS AUTOUR DE LA QUESTION D'INTERPRETATION DE LA MUSIQUE ELECTROACOUSTIQUE. Journées d'Informatique Musicale, Mar 2008, Albi, France
Martin Laliberté
Pistes analytiques pour "Till"' d'Horacio Vaggione. Makis Solomos. Espaces composables. essais sur la musique et la pensée musicale d'Horacio Vaggione, L'Harmattan, pp.161-225, 2007, Esthétiques, 978-2-296-02832-6
Martin Laliberté
Vers une histoire des temps musicaux modernes : entre nuages dynamiques et pulsations obsessives. Paule Petitier et Gisèle Séginger. Les formes du temps. Rythme, histoire, temporalité, Presses Universitaires de Strasbourg, pp.385-398, 2007, Formes et Savoirs, 978-2-86820-351-9
Martin Laliberté
Aspects électroacoustiques et mixtes dans Einstein on the Beach de Glass et Wilson. Giordano Ferrari. L'opéra éclaté. La dramaturgie musicale entre 1969 et 1984, pp.139-159, 2006, Arts 8, série "DMCE", 2-296-01702-9
Ayari Mondher, Assayag Gérard, Stephen Mcadams, Lartillot Olivier, Chouvel Jean-Marc, et al.
De la théorie musicale à l’art de l’improvisation : Analyse des performances et modélisation musicale. DELATOUR-France; Mondher AYARI. 2005
Mondher Ayari, Gérard Assayag, Stephen Mcadams, Jean-Marc Chouvel, Francis Rousseaux, et al.
De la théorie musicale à l'art de l'improvisation : Analyse des performances et modélisation musicale. DELATOUR-France; AYARI Mondher. 2005
Martin Laliberté
Sons naturels et sons industriels dans la musique concrète de Pierre Schaeffer. Musicalia, Fabrizio Serra editore, 2004, pp.65-88
Martin Laliberté
Aux origines des " nouvelles technologies musicales " : virtuosités et archétypes. Roberto Barbanti, Enrique Lynch, Carmen Pardo, Makis Solomos. Musiques, arts, technologies : pour une approche critique, L'Harmattan, pp.347-360, 2004, Musique-Philosophie, 2-7475-6691-9
Martin Laliberté
Les "supercordes" une nouvelle métaphore musicale ?. Makis Solomos. Iannis Xenakis, Gérard Grisey. La métaphore lumineuse, L'Harmattan, pp.123-146, 2003, Arts 8, 2-7475-4410-9
Martin Laliberté
Problématique générale des outils dans l'histoire de l'électroacoustique. Sylvie Dallet et Anne Veitl. Du sonore au musical, 50 années de recherches concrètes (1948-1998), L'Harmattan, pp.33-53, 2001
Martin Laliberté
Archétypes et paradoxes des nouveaux instruments de musique. Hugues Genevois et Raphaël de Vivo. Les nouveaux gestes de la musique, Editions Parenthèses, pp.121-138, 1999, Eupalinos, 2-86364-616-8
Martin Laliberté
Orchestration, mixité et pianisme dans "Saturne" d'Hugues Dufourt. Les cahiers du CIREM. Centre international de recherches en Esthétique musicale, 1995, pp.85-110
Martin Laliberté
Informatique musicale : utopies et réalités. Les Cahiers de l'IRCAM, 1993, Utopies, pp.163-172
Martin Laliberté
A la recherche du nouvel instrument. Entretemps : musique contemporaine, Paris : Entretemps, 1992, pp.139-182

Compositions musicales

I Catalogue des pièces

Enregistrements

Outre des captations radiophoniques ou vidéo, et les musiques de film et de télévision, des musiques sont présentes dans deux compilations :

2004 : Beyond the Bay, Music of the Alumni of Lester B. Pearson College of the Pacific, Victoria, Collège Lester B. Pearson. Pièce : Aube, adieu.

2002 : Hommage à Xenakis. Paris, Opus Centrum, avec le soutien de Radio-France, l’Ambassade de Grèce et l’Unesco. Pièce : Il… mais il…

Les autres enregistrements de ses musiques sont édités par le Studio La Grainerie.

Oeuvres à grands effectifs et spectacles

[1] En préparation : Trois poémes de Joyce Shintani, pour ensemble vocal féminin, percussions, sons fixés et une danseuse. Commande de l’Ensemble Koroheya. 30 minutes environ.

[2] 2018-19 : …sans sa couronne d’étoiles…, pour ensemble à cordes et mezzo-soprano. Second volet du cycle Des supercordes ? Commande du Festival aCROSS et de l’Ambassade de la République tchèque. 12 minutes.

[3] 2017 : Musique pour « kaspar de pierre », pour dispositif numérique en direct. Musique de scène et traitement sonore de deux comédiens et un musicien-chanteur, texte de Laure Gauthier. Mise en scène d’Olivier Besson, Paris, Centre culturel tchèque, 11 mai 2017. 30 minutes environ.

[4] 2016-17 : Mes mains écartent le jour, pour mezzo-soprano, avec mises en mouvements, projections numériques et dispositif numérique en direct. Musique de Martin Laliberté et Xavier Hautbois, chorégraphie de Marisa C. Hayses, Image de Xavier Hautbois. Commande du Festival aCROSS, création en mai 2017, EMA Vitry-sur-Seine. 30 min. environ.

[5] 2016 : Musique pour « Electronic City », pour dispositif numérique en direct de 12 comédiens et un musicien-chanteur. Musique de scène et traitement sonore de la pièce de Falk Richter, mise en scène de Olivier Besson. Commande du Festival aCROSS ’17, Plaisir, 6 et 13 mai. 75 minutes environ.

[6] 2009-17 : Aube et Paradis, musique de spectacle, pour une actrice, une mezzo-soprano, une percussionniste et un dispositif électroacoustique en direct. poème de Marie-Aimée Coquillat-LeBreton, 70 minutes environ. Co-production du Petit Opera. Création prévue en 2019. 70 minutes environ.

[7] 2012-2013 : Alba. Opéra de chambre pour 4 chanteurs (SMAB), chœur d’enfants (SSA), chœur mixte (SATB), 4 percussionnistes et dispositif numérique en direct. Livret d’Amélie Schweiger. 45 minutes, environ, Commande du Conservatoire à Rayonnement Départemental du Val-Maubuée, créé le 26 avril 2013.

[8] 2011 : Accompagnement pour cordes. Version pour ochestra à cordes de la pièce de chœur du même nom. Utilisée dans le film Serge Pimenoff de Giusy Pisano, documentaire édité par la Cinémathèque Française.

[9] 2009 : Callidrames : du décentrement comme pratique artistique. Spectacle interdisciplinaire d’improvisation dirigée pour étudiants plasticiens (Ecole Cantonale d’Arts du Valais), étudiants musiciens (Conservatoire de Lausanne, Haute Ecole de Musique), étudiants acteurs (Haute Ecole de Théâtre de la Suisse Romande). Textes d’Apollinaire, coordination du projet Martin Laliberté, Christophe Fellay, Pierre Michel Meugé et Mathieu Bertholet. 60 minutes environ. Création le 31 janvier 2009, HETSR Lausanne.

[10] 2005-06 : Le miroir de Caliste, spectacle musical et théâtral pour actrice, mezzo-soprano, piano et clavier numérique, dispositif informatique et projections vidéo. Mise en scène de Giordano Ferrari, textes de G. Ferrari, Charles Perrault, Christian Andersen, Frères Grimm. Musiques de M. Laliberté, D. Arrigoni, J.B. Devillers, C. Bizet, M. Ravel, E. Chausson. Création au festival Femmes en voix 26-02-2006, Sarcelles, 75 minutes.

[11] 2003-04 : La voix et son double, spectacle poétique et musical pour récitante, mezzo-soprano, piano, bande, et transformations informatiques. Mise en scène de Giordano Ferrari, textes de G. Ferrari, F. Lallier, O. Messiaen et A. Schweiger. Musiques de M. Laliberté, O. Messiaen, M. Ohana, A. Webern. Création au Regard du Cygne, Paris, juin 2004. 70 minutes.

[12] 1995: Mots d’amour, pour 12 voix et dispositif informatique en concert. Premier volet d’un diptyque. Poèmes d’Amélie Schweiger. 17 minutes. Commande de l’ensemble vocal Soli-Tutti, dir. Denis Gautheyrie. Création le 25 janvier 1996, à St-Denis.

[13] 1990 : Les abandons de nos miroirs, pour orchestre. 12 min. Prix de la SACEM au concours de Besançon 1990. Président du jury H. Dutilleux.

[14] 1987-90 : Fragments de Pandore et Prométhée, opéra pour 4 rôles, petit chœur, orchestre et dispositif numérique. Livret du compositeur. 45 min.

Musique vocale

[15] En préparation : A travers brumes, pour mezzo-soprano, guitare et dispositf électroacoustique en direct. Textes de Sophie Laliberté. 12 minutes, environ.

[16] En préparation : Fragments pour Milena, cycle de mélodies pour mezzo-soprano et piano. 20 minutes.

[17] En préparation : Regards par-dessus l’épaule, cycle de mélodies pour voix et piano. Poèmes de Baudelaire et de Gaston Miron. 10 min.

[18] 2015 : Global Refus, pour mezzo-soprano, guitare et accordéon. Texte de Paul-Emile Borduas, 15 minutes. Création le 14 avril 2015, Festival ACROSS’15, Conservatoire de Musique de Plaisir.

[19] 2014 : Sonnets for Sundry Notes of Music, pour voix, harpe et percussions. 15 minutes. Poèmes de Shakespeare et Marlowe. Premier volet du cycle Regards par dessus l’épaule. Commande de Danielle Arrigoni. Création le 16 janvier 2015, Conservatoire du XIVe arrondissement de Paris.

[20] 2014 : Aussi bien que les cigales, pour chœur mixte. Poème d’Apollinaire. 8 minutes. Création au Festival ACROSS ’14, 29 mai 2014, Conservatoire de Musique de Plaisir, dir. Patrick Otto.

[21] 2005-06 : Le Miroir d‘Orante, mélodie pour voix, piano, clavier électronique et dispositif interactif. Poèmes de Perrault, 20 minutes. Une partie de ce cycle de mélodie est incluse dans le spectacle du même nom. Commande et création du Festival Femmes en voix, Ensemble Fabulacustica, février 2006.

[22] 2000-2001 : Chants de la main gauche. Pour ensemble vocal féminin (SMA) a capella mis en mouvements. Poèmes d’Anne Hébert. 12 minutes. Commandé par l’état pour l’Ensemble vocal féminin nivernais. Création le 9 juin 2001 à Nevers, dir. Patrice Berger.

[23] 1998 : L’autre nuit… Pour ensemble vocal mixte à douze voix a capella et mise en situation de concert. Second volet du diptyque Mots d’amour. Poèmes d’Amélie Schweiger. 15 minutes.

[24] 1996: Aube, adieu…, pour mezzo-soprano et dispositif numérique en concert. Poèmes d’Amélie Schweiger. 12 minutes. Création le 30 mai 1996, à l’Université de Paris-VIII.

[25] 1985-86 : Calligrammes, pour soprano, mezzo-soprano et ensemble de 8 musiciens. Poèmes de G. Apollinaire. 20 min. Création par le New Music Ensemble, Los Angeles, dir. Daniel Kestner, printemps 1986.

[26] 1984: Accompagnement, pour chœur mixte a cappella. Poème de St-Denys Garneau. 8 min. Création à Québec, printemps 1985, Dir. Chantale Masson.

Musique de chambre et mixte :

[27] En préparation : Duels, pour deux guitares classiques. 10 minutes, environ.

[28] En préparation : Facettes. Pour batterie et électronique (fixée ou en direct). 10 minutes environ.

[29] 2020 : Riorim. Hommage à Reicha. Pour quatuor à cordes et dispositif numérique image et son en direct. Images Florent Di Bartolo. Commande de l’Ambassade de la République tchèque et du Festival aCROSS 2020. Création le 18 octobre 2021, BNF. 11 minutes environ.

[30] Incertitudes. Pour clarinette basse et électronique. Commande d’Est-Ensemble pour Nicolas Freund et le spectacle Concert 2.0, Bondy, 2020. 15 minutes.

[31] 2018 : Vitraux, méditation électroacoustique pour voix et dispositif numérique en hommage à Josef Sima, Commande du Festival aCROSS, création à Reims le 13 avril 2018, 11 minutes environ.

[32] 2017-18 : Lignes droites et enchevêtrées II, pour violon, violoncelle et piano. Réécriture acoustique du trio mixte de 2014. Commande du Fesival aCROSS. 13 minutes environ

[33] 2012/2015 : Etude pour une vague haute, pour quatuor de percussions à clavier ou quatuor de guitares électriques ou trio de guitares électriques et basse électrique. La version pour claviers a été créée en janvier 2012, Conservatoire de Vincennes et de Noisiel, 8 min. environ.

[34] 2014 : Lignes droites et enchevêtrées I, pour accordéon, violoncelle et dispositif numérique en concert, commande du Festival ACROSS 2014, Conservatoire de musique de Plaisir, création le 10 avril 2014. 13 minutes environ.

[35] 2013 : En attendant l’aube, In memoriam Nathalie Ferland, pour violoncelle et piano, commande de Oliver Wehlmann, création en 2015, 15 minutes environ.

[36] 2012 : En attendant les vagues hautes, pour flûte alto et piano (ou vibraphone), commande de Françoise Ducos et Malgosia Fender, durée 5 min. environ.

[37] 2002 : Il … mais il…, pour violon, percussion et piano. Commande de l’Ambassade de Grèce et d’Opus Centrum pour un concert hommage à Iannis Xenakis, 5 minutes. Première pièce du cycle Des supercordes ?

[38] 1998 : bababadalgharaghtakamminarronnkonnbronntonneronntuonnthunntrovarr-hounawnzkwntoohoohoodenenthurnuk (the fall), pour guitare électrique, traitements en direct et bande. 12 minutes. Seconde pièce du cycle Trois petites créations. Commande de Tim Brady.

[39] 1997 : Ce qui se passa la nuit. Pour guitare électrique et traitements en direct. 10 minutes. Première pièce du cycle Trois petites créations. Commande de Claude Pavy et du Festival Why Note, Dijon. Création le 6 décembre 1997.

[40] 1995 : Avatara, pour flûte basse et dispositif numérique en concert. 17 minutes. Commande de Cécile Daroux. Création le 22 mai 1995, Université de Paris-VIII.

[41] 1993-94 : Les clefs de la mer, pour contrebasse, quatuor à cordes et dispositif numérique en concert. 18 min. Commande de Mauricio Romero. Pièce no 3 du Sommeil de Protée. Création le 21 novembre 1994, Université de Paris-VIII.

[42] 1992: Un songe, pour clavecin, contrebasse et dispositif numérique en concert. 15 min. Commande et création de Vivienne Spiteri, Pavillon LeCorbusier, Paris, mai 1992. Pièce no 2 du Sommeil de Protée.

[43] 1991: Le sommeil de Protée, pour guitare classique et dispositif numérique en concert. 13 min .(Aussi adaptée pour contrebasse et dispositif numérique en 1992). Commande et création de Carlos Molinaro, SPAG, Paris, le 27-05-91.

[44] 1989: Tous les frissons de l'automne, trio pour deux violons et piano. 7 min. Commande de Pierre Harvey et de son trio.

[45] 1987: Prélude pour un coup de dés, pour neuf cuivres et percussions. 15 min.

[46] 1986: Quand il neige en novembre, pour flûte, clarinette, violon et violoncelle. 8 min. Commande du Quatuor Hémiole. Création en mai 1987.

[47] 1984-85: Ballet Imaginaire, trio pour guitare, vibraphone et violoncelle. 18 min. Créé par le New Music Ensemble, Los Angeles, printemps 1986.

Musique électroacoustique et informatique

[48] 2020 : Le visage d’Hestia et Le blé de Demetra, drames radiophoniques pour récitants et transformations informatiques. Livret de Giordano Ferrari. Premier et troisième volets du triptyque Portraits au Féminin.

[49] 2017 : Ballet de la Nuit, première nuit : vidéodanse sur support fixe, en collaboration avec le réalisateur Yotam Calo’Livne. Commande du Centre de Vidéo-Danse de Bourgogne. Création le 17 mai 2018, Cerisy-la-Salle. 64 minutes.

[50] Depuis 2004 : Performances électroacoustiques, pour dispositif interactif (synthétiseur, traitements du son, manettes de contrôle), voix de ténor et guitare électrique. Performances totalement improvisées, à partir de textes poétiques (Miron, Hébert, Shakespeare, Beaudelaire, …). De 7 à 18 minutes. De nombreuses performances ont eu lieu à Paris et banlieues, Cerisy, Stuttgart, Fribourg, Karlsruhe (ZKM), Sierre (Suisse), Gorizia (Italie), Lisbonne.

[51] 2010 : Vite, composition sur support pour le spectacle de Danielle Arrigoni du même nom. Commande de la ville de Sarcelles, 9 min 40.

[52] 2003-2004 : La voix et son double, drame radiophonique pour deux récitantes et transformations informatiques. Livret de Giordano Ferrari. Second volet du triptyque Portraits au Féminin. Création en juin 2004, Regard du Cygne, Paris. 20 minutes

[53] 2000 : (Avec Danielle Arrigoni) Interludes, pour le film Toi-même tu sais de Sandrine Vivier et Danielle Arrigoni. 6 minutes.

[54] 1998 : bababadalgharaghtakamminarronnkonnbronntonneronntuonnthunntrovarrhounawnzkwntoo-hoohoodenenthurnuk (the fall), version pour bande seule. 12 minutes.

[55] 1995 : (Avec Anne Sédès) Facture instrumentale, bande-son accompagnant l’exposition itinérante sur la facture instrumentale en Seine-St-Denis, 70 minutes.

[56] 1990: quelques pages de sable, pour bande seule. 4 min. Pièce réalisé sur système UPIC, création aux Ateliers UPIC, Massy, printemps 1990.

[57] 1987: Fuga a tre soggetti. Orchestration et paraphrase électronique. 7 min. Commandée et crée dans un concert-événement autour de l’Art de la Fugue de J.S. Bach, Québec, hiver 1987.

[58] 1986: Idée Cubique, pour bande seule (sons fait sur Fairlight CMI). 6 min. Créée au printemps 1986, Los Angeles.