Aller au contenu principal
FR

Loïc VADELORGE

Professeur d'histoire contemporaine, Université Gustave Eiffel Responsable scientifique du Labex Futurs urbains

CFR / UFR SHS - Sciences Humaines et Sociales

Champs-sur-Marne

Bâtiment: Building: Bois De l'Etang

5 boulevard Descartes Champs-sur-Marne 77454 Marne-la-Vallée Cedex 2

Bureau: Office: C123

Loïc VADELORGE

Professeur d'histoire contemporaine, Université Gustave Eiffel Responsable scientifique du Labex Futurs urbains

Professor of Modern History Scientific Manager of Urban Futures Labex

CFR / UFR SHS - Sciences Humaines et Sociales

Activités de recherche

Présentation des activités de recherche

Mes premiers travaux de recherche (1990-2003) s’inscrivaient dans le développement de l’histoire culturelle de la France contemporaine. Ils ont nourri ma thèse soutenue en 1996 sous le titre « Pour une histoire culturelle du local Rouen 1919-1939 » qui proposait de retracer l’histoire des politiques et des pratiques culturelles à l’échelle d’une grande capitale de province et de démontrer la vitalité intellectuelle et artistique de la province à rebours du discours étatique convenu de l’après-guerre et du gaullisme sur le désert culturel provincial. Dans le sillage de ces travaux je me suis intéressé à l’histoire des politiques culturelles et patrimoniales, à l’histoire des musées et à l’histoire de la statuaire urbaine, en croisant systématiquement les politiques nationales et les pratiques locales. Cette veine de recherche, qui m’a conduit à co-fonder l’Association pour le développement de l’histoire culturelle, dont j’ai assuré le secrétariat scientifique de 1999 à 2005 ne me mobilisent plus que ponctuellement depuis ma « reconversion » à l’histoire urbaine. J’ai été cependant amené à retravailler depuis 2015 la question des politiques culturelles des villes nouvelles ainsi que celle de la statuaire urbaine dans le cadre d’une exposition qui s’est déroulée en 2015 aux Archives nationales sur l’histoire de la commande publique (1945-1965) et pour laquelle j’ai éclairé la dotation, en apparence aberrante, d’une cinquantaine d’œuvres d’Etat à la petite ville de Barentin (Seine-Maritime) dont le maire André Marie était par ailleurs ministre de l’Education nationale.
Depuis 2002, mes travaux s’inscrivent résolument dans le champ très large de l’histoire urbaine du monde contemporain. J’ai contribué avec d’autres à faire de la période postérieure à 1960 un objet d’histoire urbaine à part entière, en exploitant tout d’abord les archives des villes nouvelles dans le cadre d’un grand programme d’histoire et d’évaluation des villes nouvelles dont j’ai assuré entre 2000 et 2005 la direction d’un axe consacré à l’histoire de la politique française des villes nouvelles. Ce vaste travail collectif (cf CV en annexe) a été le cœur de mon mémoire d’HDR soutenu en 2008 sous la direction d’Annie Fourcaut et publié en 2014 chez Créaphis. Ces travaux sur les villes nouvelles françaises m’ont positionné comme expert et donné l’occasion depuis 2012 de participer à plusieurs séminaires internationaux (Berlin-2012, Tokyo-2013, Potsdam-2017, Paris 3-2018, Caen-3-2019, Paris-2-2021) sur le sujet sans parler des très nombreux ateliers/conférences/publications en France (Paris, Evry, Sénart, Cergy-Pontoise, Val de Reuil, Marseille, Strasbourg,..). Dans tous les cas, il s’est agi d’éclairer les spécificités de la politique française des villes nouvelles et de l’association complexe dans la durée entre l’Etat et les collectivités locales. Les grilles d’entrées dans le sujet étaient l’histoire des grandes décisions administratives, du fonctionnement des services dédiés et de leurs agents mais aussi des modes d’appropriation politique par plusieurs générations d’élus locaux.
Après une phase de mise en repos du sujet des villes nouvelles, j’ai été amené à le reprendre depuis 2015 pour plusieurs raisons. En premier lieu, un certain nombre d’étudiants français et étrangers me sollicitent pour encadrer ou accompagner leurs travaux de recherche (master et doctorat) sur les villes nouvelles, avec une dimension internationale comparée notamment ou sur certains aspects mal étudiés précédemment (place de l’immigration sub-saharienne ou asiatique, histoire environnementale). En second lieu, j’ai relancé en 2014 le sujet via une journée d’études du Labex Futurs urbains portant sur les « circulations internationales » des expériences de new towns avec le souci de déborder la perspective architecturale de la circulation des plans et des modèles pour interroger les fondements d’une « diplomatie urbanistique » c’est-à-dire d’une capacité à exporter le modèle français des villes nouvelles (Chine, Afrique du Nord, Proche Orient). J’ai exploité en ce sens les archives des voyages d’études du Secrétariat général des villes nouvelles pour saisir les enjeux diplomatiques et économiques des relations entre les villes nouvelles françaises et étrangères. Ce travail a donné lieu à un mini-dossier que j’ai coordonné pour Histoire urbaine et à des communications dans des journées d’études en cours de publication. Enfin, je suis régulièrement sollicité par des communautés d’agglomération de ville nouvelle (Val d’Europe, Sénart, Val Maubuée) pour contribuer au montage de dossiers (développement universitaire, labellisation patrimoniale, cinquantenaires divers, archives orales). Par ces biais, j’entends mobiliser d’autres grilles de lecture que celles de mes recherches initiales sur le sujet, en particulier l’histoire sociale et économique mais aussi les enjeux internationaux des programmes locaux. En troisième lieu, j’ai été sollicité en 2020 dans le cadre d’un projet d’Université populaire (Fabrique des Savoirs) pour le territoire de Paris-Vallée de la Marne, pour préfigurer en travail sur les mémoires et appropriations habitantes, qui prendra la forme d’un atelier de recherche pluri-annuel. A l’Est du territoire de Marne la Vallée, le territoire du Val d’Europe marqué par un urbanisme Disney nécessite aussi une mise en histoire qui s’inscrira dans un cadre comparatif international (Disney Ananheim) via un programme de recherche coordonné par Sophie Didier (EUP), Julien Aldhuy (EUP) et moi-même.
Parallèlement à ce chantier de recherche renouvelé mais aussi en rapport avec lui, j’ai rejoint en 2006 le Comité d’histoire du ministère de la Transition écologique (ex ministère de l’Equipement) auquel je participe de manière régulière. Après avoir organisé avec lui un travail pluri-annuel sur la décentralisation de l’Equipement (2007-2009), j’ai coordonné plus récemment une recherche sur l’histoire de la loi d’orientation foncière, au croisement de l’histoire du droit, de la gestion foncière, de la fiscalité du sol urbain et de la planification. Ce travail a donné lieu à une campagne d’archives orales, effectuée par l’un de mes doctorants (Cédric Fériel) et à deux journées d’études internationales en novembre 2017, publiées en 2019 dans la revue Pour Mémoire. J’ai pu à cette occasion remobiliser l’expérience de « l’histoire en public » que je pratique depuis le début des années 2000 en réunissant chercheurs et grands témoins (ingénieurs des Ponts, administrateurs civils, élus locaux, ministres). Il s’agissait non seulement d’éclairer la portée d’une loi qui a conditionné le développement urbain national de 1967 à l’an 2000 mais aussi de la relire à travers des comparaisons internationales (Algérie, Espagne) et des modes d’appropriations locales. Ce travail m’a aussi donné l’occasion de réfléchir sur les modalités d’une histoire contemporaine des enjeux et de la maîtrise foncière, encore largement en friche, malgré le dépôt de massifs d’archives comme celles de l’Agence foncière et technique de la région parisienne. Cette histoire du foncier demeure un champ pertinent de développement de l’histoire urbaine du contemporain. Il s’agit tout d’abord de restituer la généalogie des lois foncières et de leurs décrets d’application, de comprendre les usages de la loi que font les aménageurs et les élus locaux mais aussi de comprendre les stratégies des propriétaires qui déterminent le devenir des villes dans la période d’étalement urbain du dernier tiers du XXe siècle.
J’ai pu aussi développer mes recherches en histoire urbaine dans une perspective internationale par le biais de la création d’un groupe transversal et interdisciplinaire du Labex Futurs urbains en 2014 (Usages de l’histoire et devenirs urbains) et celle conjointe en 2015 d’un séminaire international avec l’Université de Valladolid. A ce titre, j’ai co-organisé quatre colloques internationaux (« Aménagement des villes et  mobilisations sociales du Moyen Age à nos jours » en 2015, « Inventer le Grand Paris III (1940-1965) » en 2015, « Inventer le Grand Paris IV (1976-2000) en 2016, « Récits de Villes » en 2019). Il s’agit notamment de contribuer au croisement d’une histoire formelle et spatiale de la ville et d’une histoire politique et sociale des transformations urbaines contemporaines.
En 2018-2019, j’ai coordonné avec Emmanuel Bellanger, Thibault Tellier, Danièle Voldman, Charlotte Vorms le livre d’Hommages à Annie Fourcaut, paru chez Créaphis sous le titre Genres urbains. Ce livre a été pensé comme un panorama composé des différentes pistes de l’histoire urbaine des vingt dernières années. Deux présentations en ont été faites dans des librairies parisiennes.
Avec ma nomination en 2009 à l’Université Paris 13 j’ai ouvert incidemment un nouveau chantier de recherche qui reste pour moi très pertinent, celui de l’histoire urbaine des universités. Le développement universitaire mondial depuis la seconde guerre mondiale conduit les autorités universitaires à multiplier les implantations de facultés et d’établissements dans et hors des villes, créant un maillage universitaire des métropoles totalement inédit. En dépit de l’évidence de l’utilité publique de l’avènement d’une société de la connaissance, ces implantations ne vont pas de soi, notamment quand elles concurrencent des projets d’aménagement locaux. Les exemples que j’ai étudiés de Villetaneuse (2009-2013) et de Champs sur Marne (2012-2018) mais aussi plus récemment de Gentilly (Cité universitaire) (2017-2018) et de la Halle aux Vins (Campus de Jussieu) (2013-2018), Mont-Saint-Aignan (2018-2019) voir du centre de Paris (site de la rue Rolin) (2014-2017) me permettent d’esquisser aujourd’hui une autre histoire du développement universitaire, attentif aux résistances locales (marchands de la Halle aux vins, élus communistes du département de la Seine) qui pèsent durablement sur le développement des universités et leur insertion péri-urbaine. Ces travaux ont pris la forme du lancement et de la coordination de plusieurs chantiers collectifs (en liaison avec des collègues des universités de Paris 13, Paris 1, Rouen, Créteil, Ecole d’architecture de Belleville, Rectorat de Paris) et de recherches de première main dans les archives nationales, départementales et universitaires. Plusieurs séminaires/journées d’études/workshop ont été organisés, qui ont contribué à renouveler la lecture des rapports entre « Villes et Universités », sujet bien connu pour l’histoire médiévale et moderne (le Town and Gown britannique) mais encore largement en friche pour le XXe siècle. Ce sujet s’est aussi inscrit dans une perspective internationale via deux conférences en anglais sur mes travaux (Helsinki-2016, Rome-2018) et un travail de terrain effectué sur la ciudad universitaria de Mexico en liaison avec une historienne mexicaine en janvier 2018 à l’occasion d’une mission à Mexico prise en charge par le ministère des Affaires étrangères. En lien avec le professeur Atsumi Omae de l’Université de Joetsu, j’ai été invité à présenter mes travaux sur l’histoire des universités franciliennes au Japon en 2020 (reporté pour cause de Covid 19).
A ces pistes de recherche qui seront prolongées dans les prochaines années, j’ai ajouté récemment plusieurs micro-chantiers me permettant de me ressaisir de l’histoire urbaine locale et de ses propres temporalités, en deçà des grands séquençages de l’histoire des politiques urbaines nationales que je maîtrise désormais correctement pour le XXe siècle. Il s’agit d’une part de la commune péri-urbaine de Mont-Saint-Aignan (périphérie de Rouen) pour laquelle j’ai assuré en 2018-2019 un  cycle de conférences historiques à l’occasion de son bicentenaire et qui a connu un décollage urbain original dans les années 1960 articulant un grand ensemble universitaire, une nappe pavillonnaire et un projet culturel autogéré. Un ouvrage coordonné par Olivier Feiertag et moi-même est paru en septembre 2019, réalisé à partir de sources de première main. Il s’agit ensuite de la mise en perspective historique de l’écoquartier LaVallée, en cours de réalisation à Châtenay Malabry (Hauts de Seine), dans une commune qui a connu d’autres grands projets urbains dans le passé (création de la cité-jardin de la Butte rouge en 1930). Il s’agit enfin de comprendre (via le lancement d’une thèse en co-direction avec Sabine Barles) l’histoire du centre de maintenance et d’approvisionnement de la Ville de Paris qui gère depuis le XVIIIe siècle le mobilier urbain de la capitale et le retraitement des pavés de voirie dans une logique d’économie circulaire unique en France et sans doute en Europe.
L’obtention du grand projet ISITE Future, « Archival city » en novembre 2018, porté par Vincent Lemire mais auquel j’ai contribué depuis septembre 2017, tant sur le volet rédactionnel que via l’organisation de trois journées d’études (« Humanités numériques et histoire du Grand Paris » en septembre 2018 », « Archiver la ville informelle » en juin 2019, « Aux sources de l’histoire du Grand Paris », le 17 septembre 2020) et du lancement d’un séminaire dédié « Archives et Histoires des pollutions urbaines, le 12 novembre 2020, en collaboration avec Stéphane Frioux (université Lyon II). Ma connaissance des types d’archives urbaines et de fonds de nature différente (politiques et techniques, municipales-départementales et nationales) contribuera à enrichir le programme, notamment par le biais d’encadrement de travaux de recherche dédiés. J’assure la coordination d’un projet de numérisation des annuaires administratifs de la préfecture de la Seine (1883-1990) en collaboration d’une mission confiée à l’archiviste Elsa Camus et en liaison avec les Archives de Paris et un collectif de collègues intéressés par cette « porte d’entrée » dans le massif/maquis documentaire des archives de Paris.
Plus récemment, je me suis réorienté vers le croisement de l’histoire urbaine et de l’histoire environnementale. Après avoir travaillé l’historiographie environnementale dans le cadre d’un cycle de séminaire de master à l’UPEM, encadré deux campagnes d’archives orales sur l’histoire du Centre de maintenance et d’approvisionnement de la Ville de Paris (2016-2018) fondé sur l’économie circulaire du pavé parisien, j’ai franchi le pas de l’écriture, à l’occasion de l’incendie spectaculaire de l’usine Lubrizol de Rouen, le 26 septembre 2019 (mon article : « Lubrizol Rouen 2019 : Catastrophe environnementale ou crise de l’aménagement urbain », paru dans Métropolitiques le 10 octobre 2019). J’ai entrepris une recherche archivistique sur le sujet et j’en ai donné deux aperçus en janvier 2020 dans le cadre du séminaire du Think Tank « Villes en commun » (ENSAPB, 15 janvier 2020) et du séminaire du CESCO (Museum national d’histoire naturelle, 27 janvier 2020). Il s’agit notamment d’étudier l’évolution des relations entre les industries à risque et les populations, pour une période (la seconde moitié du XXe siècle) beaucoup moins documentée par l’historiographie que les débuts de la Révolution industrielle. L’hiver et l’été 2020 m’ont permis de dépouiller les archives de la commune de Petit-Quevilly et celles du Service des établissements classés aux archives départementales de la Seine-maritime. J’en ai tiré un article publié dans Le Monde, le 25 septembre 2020 et un article à paraître au printemps 2021 dans la revue Histoire@Politique. J’ai présenté ce travail dans le cadre d’un séminaire de recherche post-master organisé par l’Ecole d’architecture de Paris-La-Villette, le 1er décembre 2020.



Mes dernières références

My latest references

Liste de publications. Loïc Vadelorge

Liste analytique des publications



I. Epistémologie, historiographie


    A. Ouvrages et directions d’ouvrages et/ou revues


1.    « L'histoire culturelle locale: bilan et perspectives de la recherche en Haute-Normandie », Etudes Normandes, 2, 1993, p. 5-61 (Numéro spécial co-dirigé par Olivier Dumoulin).

2.    La ville pour tous. Retour réflexif sur un programme finalisé du PUCA (1995-2005), Paris, Ministère de l’Equipement, 2009 (Rapport non édité)

B. Articles


3.    « Un nouveau paradigme pour l'Histoire culturelle de la France contemporaine: le local ». Lettre d'information du séminaire "politiques et institutions culturelles de la France contemporaine", (dirigé par Jean-Pierre Rioux et Jean-François Sirinelli, Institut d'Histoire du Temps Présent), n° 4, septembre 1991, p. 3-4.

4.    « European Museums in the twentieth century », Contemporary European History, 10-2, 2001, p. 307-316

5.    « Les villes nouvelles de la région parisienne entre la mémoire et l’histoire », in ZAIDMAN, Sylvie (dir.), La région parisienne – Territoires et cultures. Lieux et repères, Séminaire d’études, 2003, n° 9, DRAC Ile de France/RATP/Conseil général de la Seine-Saint-Denis, p. 81-100

6.    « Des villes sans histoire », Ethnologie française, 1, 2003, p. 21-30

7.    « L’histoire des villes nouvelles est-elle l’affaire des historiens. Un état de la recherche », in BUCHOUD, Nicolas (dir), Les dynamiques de la rénovation urbaine, du quartier à l’intercommunalité ? Le grand projet de ville des Pyramides à Evry, Paris, CERTU, 2005, p. 98-105

8.    Quinze ans d’histoire des politiques culturelles », in MARTIN, Laurent et VENAYRE, Sylvain (dir), L’Histoire culturelle du contemporain, Actes du colloque de Cerisy, Nouveau monde éditions, 2005, p. 153-170

9.    « Les affres de l’histoire locale », in CRIVELLO, Maryline, GARCIA, Patrick et OFFENSTADT, Nicolas (dir), Concurrence des passés. Usages politiques du passé dans la France contemporaine, Aix, Publications de l’Université de Provence, 2006, p. 37-48

10.    « Faire l’histoire de la décentralisation », Etudes normandes, 4, 2006, p. 5-11

11.    « Le Langage des écomusées », in Musées et Collections publiques de France, n° 243, 2004, p. 5-7 (publié en 2006)

12.    « Grands ensembles et villes nouvelles : représentations sociologiques croisées », Histoire urbaine, 17, décembre 2006, p. 67-84

13.    « Le programme d’histoire et d’évaluation des villes nouvelles : bilan et perspectives de la recherche historique », Espaces et Sociétés, 130, 3, 2007, p. 27-40


14.    « articles « régionalisme », « patrimoine », « villes » « musées » du  Dictionnaire d’histoire culturelle de la France contemporaine, Puf, 2010

15.     « sociétés savantes » in DELACROIX, Christian, DOSSE, François, GARCIA, Patrick, OFFENSTADT, Nicolas (dir), Historiographies, tome 1, Paris, Gallimard, 2010, p. 611-617

16.    « Où en est l’histoire urbaine du contemporain ? », Histoire urbaine, 32, décembre 2011, p.137-157 (article co-écrit avec Annie FOURCAUT). Cet article a été republié dans Becchi, Antonio, Carvais, Robert et Sakarovitch, Joël (dir.), L’Histoire de la Construction/Construction history. Relevé d’un chantier européen/Survey of a european Building site, Paris, Classiques Garnier, 2018, tome II, pp. 1167-1190

17.    « Est-il évident d’enseigner le patrimoine ? » in Pourquoi enseigner le patrimoine ? Quels patrimoines, quels publics, quels enjeux ? Actes du colloque de Rouen du 9 novembre 2011, Rouen, Région Haute Normandie, Service régional de l’Inventaire, 2013, p. 111-125

18.    « Les villes moyennes ont une histoire », L’Information géographique, 3, 2013, pp.29-44

19.    « Les villes nouvelles entre figure rhétorique, statut administratif et réalité urbaine (1940-2000) » in Leimdorfer, François (dir.), Dire les villes nouvelles, Editions de la Maison des Sciences de l’Homme, programme Les Mots de la Ville, 5, 2014, pp. 145-173

20.    « Nouvelles approches du patrimoine en histoire urbaine / New heritage approaches in urban history » in Perez-Eguiluz, Victor et Castrillo-Romon, Maria (dir.), Patrimonios urbanos y futuros del pasado, Dossier Ciudades, 3, 2018, pp. 13-28

21.    « Introduction to Definitions and Frontiers » in Cohen, Evelyne, Flécher, Anaïs, Goetschel, Pascale, Martin, Laurent, Ory, Pascal (dir.), Cultural history in France. Local debates, global perspectives, New York, Routledge, 2020, pp. 3-6



II. Histoire sociale et culturelle


A.    Ouvrages et co-directions d’ouvrages et/ou revues


22.    Jalons pour l'Histoire des politiques culturelles locales. Textes réunis par Philippe Poirrier, Sylvie Rab, Serge Reneau, Loïc Vadelorge. Paris: Ministère de la Culture, Comité d'Histoire, 1995, p. 239.

23.    « Les musées de province dans leur environnement ». Textes réunis et introduits par Loïc Vadelorge, Sociabilité, Culture et Patrimoine, Cahiers du GRHIS, 4, 1996, p. 97.

24.    « Les sociabilités musicales à travers les âges ». Textes réunis et introduits par Loïc Vadelorge et Ludovic Tournès in Sociabilité, Culture et Patrimoine, Cahiers du GRHIS, 6, 1997

25.    Les statues de Rouen XIXe-XXe siècles. Rouen, Société des Amis des monuments rouennais, Connaître Rouen-VII, 1999.

26.    Pour une histoire des politiques du patrimoine, Paris, La Documentation française / Ministère de la Culture, Comité d'Histoire, 2003 (co-dirigé par VADELORGE, Loïc et POIRRIER, Philippe)

27.    Art déco et art nouveau à Rouen, Connaître Rouen, Société des amis des monuments rouennais, 2005

28.    Rouen sous la IIIe République. Politiques et pratiques culturelles, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2005 (publication très remaniée de la thèse nouveau régime soutenue en 1996)

29.    Alain et Rouen. 1900-1914, Rouen, éditions PTC, 2007 (BLONDEL, Emmanuel, MONART, Philippe, SIBOUT, Cécile et VADELORGE, Loïc)

30.    L’art dans les villes nouvelles. De l’expérimentation à la patrimonialisation, Paris, Artlys, 2010 (ouvrage co-dirigé avec Valérie Perlès et Julie Guiyot-Corteville)

B. Articles


31.    « Conditions et limites de définition d'une politique culturelle: l'exemple rouennais (1919-1940) », in Rioux (Jean-Pierre) et Sirinelli (Jean-François) (dir): "Les politiques culturelles municipales. Eléments pour une approche historique", Les Cahiers de l'IHTP, 16, 1990, p. 41-66.

32.    « Des rossignols dans la cité: les sociabilités maîtrisiennes rouennaises 1905-1940 », Etudes Normandes, 2, 1991, p. 91-110.


33.    « Culture patrimoniale et commémoration; l'exemple de Georges Dubosc », Etudes Normandes, 3, 1992, p. 51-72.


34.    « La Maîtrise Saint-Evode dans le siècle: 1974-1977 », La Maîtrise Saint Evode de la cathédrale de Rouen, n° spécial du Centenaire de l'Association des Anciens Elèves de la maîtrise Saint-Evode, 1994, p. 25-33.

35.    « Les rêveries d'un mécène solitaire. Le duc de Trévise, la Sauvegarde de l'Art Français et Rouen dans l'entre-deux-guerres) », La Sauvegarde de l'Art Français, Cahier 7, 1994, p. 7-18.

36.    « La statuaire provinciale sous la Troisième République; une étude comparée, Rouen et Dijon », Revue d'histoire moderne et contemporaine, 42-2, avril-juin 1995, p.240-269. (article co-rédigé avec Philippe Poirrier).

37.    « Jalons pour une histoire des musées de province au XXe siècle. Le rôle de Fernand Guey », in Sociabilité, Culture et Patrimoine, Cahiers du GRHIS, 4, 1996, p. 45-64.

38.    « Entre l'impossible et le nécessaire; les commémorations rouennaises de Géricault (1891-1927) »,  Dans Géricault, Actes du Colloque international Géricault, tome II, Paris: La Documentation française, 1996, p. 961-1003.

39.    « L'orphéon rouennais, entre protection et promotion sociale », in "Les sociabilités musicales à travers les âges". Textes réunis et introduits par Loïc Vadelorge et Ludovic Tournès, in  Sociabilité, Culture et Patrimoine, Cahiers du GRHIS, 6, 1997, p. 61-86.

40.    « Consensus ou compromis culturel. Rouen dans l’entre-deux-guerres ». In DUBOIS, Vincent (dir). Politiques locales et enjeux culturels. Les clochers d’une querelle. XIXe-XXe siècles. Paris : La Documentation française, 1998, p. 233-254.

41.    Décors et urbanisme à travers la rive sud. Rouen : District de l’Agglomération rouennaise, Histoire (s) d’Agglo, 2, 1998

42.    Mémoires de guerres I. La rive gauche de 1870 à 1914. Rouen : District de l’Agglomération rouennaise, Histoire (s) d’Agglo, 9, 1999

43.    Mémoires de guerres II. La rive gauche de 1914 à 1940. Rouen : District de l’Agglomération rouennaise, Histoire (s) d’Agglo, 10, 1999

44.    « Un vecteur d’intégration républicaine : L’orphéon. L’exemple de Rouen sous la Troisième République ». In TOURNES, Ludovic (dir). De l’acculturation du politique au multiculturalisme. Sociabilités musicales contemporaines. Paris : Champion, 1999.

45.    « Quels territoires pour les musées de province ? (1945-1999) », dans POIRRIER, Philippe  et RIOUX, Jean-Pierre (dir). Affaires culturelles et territoires. Paris : Comité d’Histoire du Ministère de la Culture-La Documentation française, Travaux et Documents, n° 11, 2000, pp. 171-208.

46.    « Les sociétés savantes » in De WARESQUIEL, Emmanuel (dir). Dictionnaire des politiques culturelles de la France depuis 1959. Paris : Larousse-CNRS Editions, 2001, pp. 564-566.

47.    « Le fait associatif dans les politiques culturelles locales aux XIXe-XXe siècle », In MOLINIER, Pierre (dir). Les associations dans la vie et la politique culturelles. Regards croisés. Paris : Ministère de la Culture et de la Communication, Département des études et de la prospective, Les travaux du D.E.P, 2001, pp. 65-87.

48.    Les Juifs à Rouen. Du Moyen Age à nos jours. Rouen : District de l’Agglomération rouennaise, Histoire (s) d’Agglo, 20, 2002

49.    « L’entre-deux-guerres : une professionnalisation incertaine dans les musées français », in POIRRIER, Philippe (dir), Les collectivités locales et la culture. Les formes de l’institutionnalisation XIXe-XXe siècles. Paris : La Documentation Française / Comité d’histoire du Ministère de la Culture, 2002, p. 253-284

50.    « Pour une histoire culturelle de l’architecture rouennaise contemporaine », in Architecture du XXe siècle dans l’agglomération rouennaise, Rouen : Editions Petit à Petit / CAUE de Seine-Maritime/ Communauté d’agglomération rouennaise, 2002, p. 8-15.

51.    « La commission départementale des antiquités de la Seine-inférieure et Arcisse de Caumont, Contribution à l’histoire de la décentralisation intellectuelle au XIXe siècle », in JUHEL, Vincent (dir), Arcisse de Caumont (1801-1873). Erudit normand et fondateur de l’archéologie française, Actes du colloque Arcisse de Caumont, Caen, 2001, Société des antiquaires de Normandie, 2004, p. 155-163

52.    «La genèse des politiques culturelles locales » in  Nicole de MOURGUES, Pierre-Albert CASTANET (dir). Les Métiers de la Culture.Notre-Dame de Bliquetuit : Millénaire III Editions, 2005, 150 p. ISBN : 2-911906-12-8. 19 €, p. 103-120

53.    « Les usages pédagogiques du passé : retour sur la célébration du centenaire de l’école Berthelot », Etudes normandes, 2, 2010, p. 77-88 (en collaboration avec Marie-Odile Bacquet)

54.     « Comment les villes nouvelles se sont ouvertes à l’art (1965-1980) » in L’art dans les villes nouvelles. De l’expérimentation à la patrimonialisation, Paris, Artlys, 2010, p. 35-44

55.    « Rouen à la fin du XIXe siècle », Connaissance des arts, Hors série « Une ville pour l’Impressionnisme », 457, juin 2010, p. 10-19

56.    « Inventaire général et recherche : quelles interactions ? », L’Observatoire. La revue des politiques culturelles, 2014, 45, pp. 78-81

57.    « Barentin ville-musée de la IVe république », in Un art d’Etat ? Commandes publiques aux artistes plasticiens 1945-1965, Rennes, PUR, 2017, pp. 186-201

58.    « Porter la culture dans les villes nouvelles » in Callu, Agnès (dir.), Culture et élites locales en France (1947-1989), Paris, CNRS Editions, 2018, pp. 63-74

59.    Compte-rendu de lecture de Danièle Voldman et Annette Wievorka, Tristes grossesses. L’affaire des époux Bac (1953-1956),  Notes de lecture de la revue Le Mouvement social · Publié 03/04/2020 · Mis à jour 03/04/2020



III. Histoire urbaine et de l’aménagement

A. Ouvrages et directions d’ouvrages et/ou revues

60.    Décors et urbanisme à travers la rive sud. Rouen : District de l’Agglomération rouennaise, Histoire (s) d’Agglo, 2, 1998

61.    Rouen. Un siècle de vie 1900-2000. Fécamp : Editions des Falaises, 2002 (en collaboration avec Cécile-Anne SIBOUT et François GAY

62.    « La Mémoire des villes nouvelles », Ethnologie Française, 1, 2003, n° coordonné par Loïc Vadelorge

63.    Val de Reuil : Jeunesse d’une ville nouvelle », Etudes normandes, 2, 2004 (n° coordonné par Loïc Vadelorge et Cécile-Anne Sibout)

64.    Eléments pour une histoire des villes nouvelles, Paris, Manuscrit.com, collection Manuscrit Université, 2004

65.    L’action culturelle dans les villes nouvelles, Paris, La Documentation française, Comité d’histoire du ministère de la Culture, Programme interministériel d’histoire et d’évaluation des villes nouvelles, 2005

66.    Habiter les villes nouvelles, Paris, Manuscrit.com, collection Manuscrit Université, 2006

67.    « Villes nouvelles et grands ensembles », Histoire urbaine, 17, décembre 2006, p. 5-146 (N) coordonné par Florence Bourillon, Annie Fourcaut et Loïc Vadelorge)

68.    « Saint-André. Histoire d’un quartier de l’agglomération rouennaise », Etudes normandes, 2, 2010

69.    Jean-Eudes Roullier. Un pionnier des politiques de l’Espace urbain, Paris, La Documentation française, 2011

70.    Retour sur les villes nouvelles. Une histoire urbaine du XXe siècle, Paris, Créaphis, 2014 (livre issu du mémoire d’HDR soutenu en 2008)

71.    « Circulations internationales de modèles et d’expériences des villes nouvelles au XXe siècle », Histoire urbaine, 50, décembre 2017, pp. 67-178

72.    La ville est à nous ! Aménagement urbain et mobilisations sociales depuis le Moyen Age, Paris, Editions de la Sorbonne, 2018 (ouvrage co-dirigé avec Backouche, Isabelle, Lyon-Caen, Nicolas, Montel, Nathalie, Theis, Valérie, Vorms, Charlotte)

73.    Mont-saint-Aignan 1819-2019. Comment devient-on une ville ?, Rouen, Editions des Falaises, 2019, co-dirigé et rédigé avec Olivier Feiertag

74.    Genres urbains. Autour d’Annie Fourcaut, Créaphis, 2019, ouvrage co-dirigé avec Emmanuel Bellanger, Thibault Tellier, Loïc Vadelorge, Danièle Voldman, Charlotte Vorms.

B. Articles

75.    « Ségrégations ou consensus culturels? Rouen dans le premier XXe siècle », dans Fourcaut, Annie (dir). La ville divisée. Les ségrégations urbaines en question. France XVIIIe-XXe siècles. Paris: Créaphis, 1996, p. 446-465.

76.    Un siècle d’Armadas, Rouen : District de l’Agglomération rouennaise, Histoire (s) d’Agglo, 21, 2003

77.    « Les villes nouvelles et la question des transports en région parisienne », in DELARGE, Alexandre, GAUDIN, Pierre, SPIRE, Juliette et ZUBER, Henri (dir), Ville mobile. 9 de Transilie, Paris, Créaphis, 2003, p. 177-190

78.    « Des villes sans histoire », Ethnologie française, 1, 2003, p. 21-30

79.    « Généalogie d’un mythe : les établissements publics d’aménagement des villes nouvelles », Espaces et Sociétés, n° 119, 4, 2004, p. 37-54

80.    « Mémoire et histoire. Les villes nouvelles françaises », Annales de la Recherche urbaine, 98, 2005, p. 7-14

81.    « La politique des villes nouvelles : de l’Etat aux collectivités locales (1965-2005) », in Pour Mémoire, Revue du Comité d’histoire du ministère de l’Equipement, n° 1, novembre 2006, p. 56-68

82.    « L’art urbain dans les villes nouvelles », in POIRRIER, Philippe (dir), Art et pouvoir de 1848 à nos jours, Paris, CNDP, 2006,  p. 52-55

83.    « 1965 : un texte de légende, le SDAURP » et « élus départementaux contre technocrates »  in FOURCAUT, Annie, BELLANGER, Emmanuel et FLONNEAU, Mathieu (dir), Paris/banlieues. Conflits et solidarités, Paris, éditions Créaphis, 2007, p. 336-340 et 351-354

84.    « L’Etat face aux communes dans la politique d’aménagement de la région parisienne de la Libération à la décentralisation » in BELLANGER, Emmanuel et GIRAULT, Jacques (dir), Villes de banlieues. Personnel communal, élus locaux et politiques urbaines en banlieue parisienne au XXe siècle, Paris, Créaphis, 2008, p. 139-150

85.    « Les historiens et les violences urbaines de novembre 2005 », Histoire urbaine, 21, avril 2008, p. 111-125 (article co-rédigé avec Annie Fourcaut)

86.    « Les villes nouvelles contre la CDC » in FOURCAUT, Annie et VOLDMAN, Danièle (dir), Financer l’habitat. Le rôle de la CDC aux XIXe-XXe siècles,  Histoire urbaine, 23, décembre 2008, p. 129-144.


87.    « Lotissements et infrastructures d’un quartier de ville : Saint-André de 1900 à 1940 », Etudes normandes, 2, 2010, p. 49-62

88.    « Georges Pompidou et les villes nouvelles » in Flonneau, Mathieu, Geneste, Pascal, Nivet, Philippe et Willaert, Emilie (dir), Le grand dessein parisien de Georges Pompidou, Somogy- Association Georges-Pompidou, 2010, p. 89-108

89.    « Etablissement public d’aménagement » in Chabard, Pierre et Picon-Lefebvre, Virginie (dir), La Défense. Un dictionnaire. Architecture/politique, Paris, Parenthèses, 2012, p. 180-185
90.    « La politique des villes nouvelles françaises » in Orillard, Clément et Picon, Antoine (dir.), De la ville nouvelle à la ville durable : Marne La Vallée, Paris, Parenthèse, 2012, p. 33-43

91.    « Les projets de Delouvrier : changement d’échelle ou restructuration de la région parisienne ? » in Bourillon, Florence et Fourcaut, Annie (dir.), Agrandir Paris 1860-1970, Paris, Publications de la Sorbonne, 2012, pp. 357-371

92.    « Sur les quais. Les ports de Rouen, Dieppe et Le Havre à la Belle Epoque », Connaissance des arts, Hors série, 578, mai 2013, p. 4-9

93.    « Retour sur la LOTI », entretien avec Claude Martinand, Pour Mémoire, revue du comité d’histoire du MEDDE, 12, automne 2013, p. 62-70

94.    « Les temporalités de la Loi d’orientation sur les transports intérieurs », Pour Mémoire, revue du comité d’histoire du MEDDE, 12, automne 2013, p. 71-80

95.    « Les villes moyennes, un champ pour l’histoire du temps présent des politiques publiques ? » in Pour Mémoire, revue du Comité d’histoire du MEDDELET, 13, printemps 2014, pp. 9-16

96.    « Jacques Levainville, premier observateur du changement urbain de Rouen pendant la Grande Guerre », Actes du colloque La Normandie dans la Grande Guerre des 16-17 mai 2014, in Etudes Normandes, 2014, 2, pp. 81-89

97.    « Cergy-Pontoise dans l’histoire des villes nouvelles de la région parisienne » in Engrand, Lionel et Millot, Olivier (dir.), Cergy-Pontoise. Formes et fonctions d’une ville nouvelle. Catalogue de l’exposition du Pavillon de l’Arsenal, juin 2015, Paris, Editions de l’Arsenal, juin 2015, pp. 2-9

98.    « La politique française des villes nouvelles » in Nakano, Takao (dir.), Villes et habitat au XXe siècle. Europe et Japon, Tokyo, Editions Yamakawa, 2015, pp. 150-181 (actes du colloque du Tokyo 21-22 septembre 2013

99.    « Art in the public areas of the latest urban complexes in France (1960-2010): Challenges, practices and political management”, in Bernhardt, Christoph (Hg.), Städtische öffentliche Raüme / Urban public spaces. Planungen, Aneignungen, Aufstände 1945-2015 / Planning, appropriation, rebellions 1945,-2015, Stuttgart, Franz Steiner Verlag, 2016, pp. 99-117

100.    « Pierre Sudreau, la construction et l’urbanisme. Du Commissariat pour la région parisienne au ministère de la Construction » in Andrieu, Claire et Margairaz, Michel, Pierre Sudreau 1919-2012. Engagé, technocrate, homme d’influence, Actes du colloque de Paris des 21-22 mai 2014, Rennes, PUR, 2017, pp. 83-97

101.    « Diagnostic patrimonial et histoire urbaine », Livraisons d’histoire de l’Architecture, 33, 2017, pp. 87-96

102.    « Le tropisme international des villes nouvelles françaises dans les années 1970 », Histoire urbaine, 50, décembre 2017, pp. 161-178

103.    « De la Datar au ministère de l’Equipement » in Fogacci, Frédéric et Le Béguec, Gilles (dir.), Olivier Guichard, Actes du colloque de la Fondation Charles de Gaulle, Paris, Nouveau monde Editions, 2018, pp. 85-106

104.    « Villes nouvelles » in Charle, Christophe et Roche, Daniel (dir.), L’Europe. Encyclopédie historique, Arles, Actes Sud, 2018, pp. 2267-2271

105.    « Les politiques de peuplement de la ville nouvelle de Marne-la-Vallée » in Clerval, Anne et Delage, Matthieu (dir.), Vivre à l’Est de Paris. Inégalités, mobilités et recompositions socio-spatiales, Paris, L’œil d’Or, collection Critiques et cités 59-78. Dans le même ouvrage, introduction générale co-signée avec Anne Clerval et Matthieu Delage, pp. 9-27

106.    « Vue de Rouen, vue sur Rouen », « Aux origines de l’identité communale : fusions et tentatives d’absorption 1819-2019 », « Le temps des lotissements 1850-1950 », Le temps des aménageurs 1945-1980 », « Saint-André : de l’église au quartier », « l’AMSA et le centre sportif des Coquets » in Mont-Saint-Aignan 1819-2019. Comment devient-on une ville ?, Rouen, Editions des Falaises, 2019, co-dirigé avec Olivier Feiertag, pp 8-24, 28-44, 64-84
107.    « Transitions urbaines. Fragments d’une histoire urbaine de la cité universitaire de Paris » in Bellanger, Emmanuel, Tellier, Thibault, Vadelorge, Loïc, Voldman, Danièle, Vorms, Charlotte (dir.), Genres urbains. Autour d’Annie Fourcaut, Créaphis, 2019, pp. 14-29
108.    « La loi d’orientation foncière (1967). Un héritage en débat », Revue Pour Mémoire du comité d’histoire du ministère de la Transition écologique et solidaire, hors série, 26, 2019, 218 pages, co-édité avec Samuel Ripoll. Dans cet ouvrage, rédaction de l’introduction scientifique (pp. 12-19) et du chapitre « Le colloque de Marly ou comment le ministère de l’Equipement s’est saisi de la loi d’Orientation foncière » (pp. 51-68)
109.    « Lubrizol Rouen 2019 : Catastrophe environnementale ou crise de l’aménagement du territoire ? », Métropolitiques, article mis en ligne le 10.10.2019




III. Histoire des pouvoirs locaux

A. Ouvrages et directions d’ouvrages et/ou revues

110.    Gouverner les villes nouvelles. L’Etat et les collectivités locales (1960-2005), Paris, Manuscrit.com, collection Manuscrit Université, 2005

111.    « Décentralisation en Normandie : acteurs et politiques », Etudes normandes, 4, 2006.

112.     L’Equipement et la décentralisation (1981-1992). Actes de la journée d’études du 8 juin 2009 in Pour Mémoire, revue du Comité d’histoire du ministère du développement durable, hors série, novembre 2009 (co-édité avec Brigitte Druenne-Prissette)

113.    Les établissements publics régionaux. Actes de la journée d’études du 18 juin 2010 in Pour Mémoire, revue du Comité d’histoire du ministère du développement durable, hors série, décembre 2012 (co-édité avec Christiane Chanliau et Thibault Tellier)


B. Articles

114.    « Mythe et réalité de la décentralisation en Normandie de 1951 à 1972 », Etudes normandes, 4, 2006, p. 27-42

115.    « L’Etat face aux communes dans la politique d’aménagement de la région parisienne de la Libération à la décentralisation » in BELLANGER, Emmanuel et GIRAULT, Jacques (dir), Villes de banlieues. Personnel communal, élus locaux et politiques urbaines en banlieue parisienne au XXe siècle, Paris, Créaphis, 2008, p. 139-150

116.    « Des Coder à Defferre : L’Equipement au centre de la décentralisation », Pour Mémoire, novembre 2009, p. 24-35

117.    « Du Haut fonctionnaire comme médiateur », Pour Mémoire, 7, hiver 2009, p. 206-211

118.    « Les inspecteurs des Finances bâtisseurs et aménageurs des territoires des années cinquante aux années quatre-vingt : jacobins ou décentralisateurs » suivis de notices sur « Paul Delouvrier » et « Jean-Eudes Roullier » in Cardoni, Fabien, Carré de Malberg, Nathalie, Margairaz, Michel (dir.), Dictionnaire historiques des inspecteurs des Finances 1801-2009, Paris, Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 2012,  p. 275-286

119.    « Du District de la région parisienne au Conseil régional d’Ile de France : la loi de 1972 en miroir », Pour Mémoire, Hors série, 2012, pp. 42-54

120.    « Le Grand Paris sous la tutelle des aménageurs ? Planification des usages, critiques et résistances dans les années 1960 » in Pessis, Céline, Topçu, Sezin, Bonneuil, Christophe (dir.), Une autre histoire des Trente Glorieuses. Modernisation, Contestations et Pollutions dans la France d’après-guerre, La Découverte, 2013, p. 117-135

121.    « La décentralisation est-elle un faux problème ? Réflexions sur l’histoire croisée de l’aménagement et de la décentralisation et bilan du séminaire 2009-2012 », Pour Mémoire, revue du Comité d’histoire du MEDDELET, 13, printemps 2014, pp. 75-87

122.    « Villes nouvelles » in Kada, Nicolas, Pasquier, Romain, Courtecuisse, Claire, Aubelle, Vincent (dir.), Dictionnaire encyclopédique de la décentralisation, Paris, Berger Levrault, 2017, pp. 1053-1058

123.    « Public Art in French New Towns : From Experiments to Heritage » in Fee, David, Colenutt, Bob, Coady-Schäbitz, Sabine, Lessons from British and French New Towns, Bingley, Emerald Publishing, 2020, pp. 173-182




IV Histoire des Universités

A.    Ouvrages

124.     Paris XIII. Histoire d’une université en banlieue (1970-2010), Paris, Berg International, 2011(actes du colloque du 40e anniversaire de Paris 13, 8 décembre 2010, co-dirigé avec Jean-Claude Lescure et Jacques Girault)

125.     De l’université de Paris aux universités franciliennes. Actes du colloque des 30-31 janvier 2014, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2016, co-édité avec Bourillon, Florence, Marantz, Eléonore, Méchine, Stéphanie

126.     L’université et la ville. Les espaces universitaires et leurs usages en Europe du XIIIe au XXIe siècle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2018, co-dirigé avec Bourillon, Florence, Gorochov, Nathalie, Noguès Boris

B.     Articles


127.    « Les Universités dans les villes nouvelles » in POIRRIER, Philippe (dir), Paysages des campus. Urbanisme, architecture et patrimoine, Dijon, Editions universitaires de Dijon, 2009, p. 71-80

128.    « Campus ou ville universitaire » in GIRAULT, Jacques, LESCURE, Jean-Claude et VADELORGE, Loïc (dir), Paris XIII. Histoire d’une université en banlieue (1970-2010), Paros, Berg International, 2011, p. 39-52

129.    « Petite histoire de l’antenne de Paris XIII à Argenteuil (1989-1993) » in GIRAULT, Jacques, LESCURE, Jean-Claude et VADELORGE, Loïc (dir), Paris XIII. Histoire d’une université en banlieue (1970-2010), Paros, Berg International, 2011, p. 142-156

130.    « L’administration et le personnel administratif de Paris XIII (1970-1995) », in GIRAULT, Jacques, LESCURE, Jean-Claude et VADELORGE, Loïc (dir), Paris XIII. Histoire d’une université en banlieue (1970-2010), Paros, Berg International, 2011, p. 245-258

131.    « Enseignement supérieur, recherche et collectivités locales », Histoire urbaine, 33, 2012, pp. 119-131 (co-écrit avec Boris Lebeau)

132.    « Les scenarii contradictoires du retour en ville : le cas de l’université Paris XIII », Espaces et sociétés, 159, 2014, 495-110 (article co-écrit avec Boris Lebeau)

133.    « Une ville nouvelle universitaire au destin de grand ensemble : Villetaneuse (1960-1975) » in COMPAIN GAJAC, Catherine (dir.), Les campus universitaires 1945-1975. Architecture et Urbanisme. Histoire et Sociologie. Etat des lieux et perspectives, Perpignan, Presses universitaires de Perpignan, 2014, pp. 93-106
134.    « Les universités parisiennes dans la tourmente des regroupements », Métropolitiques, article mis en ligne le 27.02.2015 (co-rédigé avec Myriam Baron)

135.    « L’espace universitaire francilien entre logiques planificatrices et pratiques étudiantes » in MATTEI, MARIE-FLORE ET PUMAIN, DENISE (dir.), Données urbaines, 7, Paris, Anthropos Economica, collection Villes, 2015, pp. 98-106 (co-rédigé avec Myriam Baron, Armelle Chopil, Mathieu Delage, Leila Frouillou)

136.    « Le Centre scientifique et polytechnique de Villetaneuse (1974-1975) : l’architecture universitaire au service du campus urbain » in Marantz, Eléonore et Méchine, Stéphanie (dir.), Construire l’Université. Architecture universitaires à Paris et en Ile de France (1945-2000), Paris, Publications de la Sorbonne, 2016,  p. 49-66

137.    « La genèse de la carte universitaire francilienne : Du PADOG aux villes nouvelles (1960-1974) », in Bourillon, Florence, Marantz, Eléonore, Méchine, Stéphanie, Vadelorge , Loïc (dir.), De l’université de Paris aux universités franciliennes. Actes du colloque des 30-31 janvier 2014, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2016, pp. 83-96

138.    « Faculté des Sciences et cuves à pinard. La résistance des marchands de vin à l’aménagement de Jussieu (1945-1966) in Backouche, Isabelle, Lyon-Caen, Nicolas, Montel, Nathalie, Theis, Valérie, Vadelorge, Loïc, Vorms, Charlotte (dir.),  La ville est à nous ! Aménagement urbain et mobilisations sociales depuis le Moyen Age, Paris, Editions de la Sorbonne, 2018, pp. 153-170

139.    « Mouffetard contre Paris 1 ou quand la ville met en échec l’aménagement universitaire dans les années 1990 » in Bourillon, Florence, Gorochov, Nathalie, Noguès Boris, Vadelorge, Loïc (dir.), L’université et la ville. Les espaces universitaires et leurs usages en Europe du XIIIe au XXIe siècle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2018, pp. 175-191

140.    « El imaginario de la Ciudad/L’imaginaire universitaire de la ville » in Collectif, (D)escribir la Ciudad/(D)écrire la Ville, Mexico, Arquine-Ministère des affaires étrangères, 2018, pp. 160-179 (article co-écrit avec Valeria Sanchez Michel, chercheuse au Centro de Investigacion y dociencia economica de Mexico)


Liste de publications. Loïc Vadelorge

List of scientific publications