Aller au contenu principal
FR

Joanne LE BARS

Maîtresse de conférences en géographie

Champs-sur-Marne

Bâtiment: Building: Bois De l'Etang

Bureau: Office: C114

Joanne LE BARS

Maîtresse de conférences en géographie

Activités de recherche

Géographe et membre du laboratoire Analyse Comparée des Pouvoirs, j'ai pour terrain d’enquête la France et la Côte d’Ivoire. Je poursuis actuellement une recherche ethnographique et sur archives sur les migrantes originaires de la région de Kayes, de Sikasso et du district de Bamako (Mali) à Paris et à Bouaké (Côte d’Ivoire).
Qualifiée aux fonctions de Maîtresse de Conférences par les sections 23 (géographie) et 19 (sociologie, démographie)


Thèmes de recherche

- Migration, "sans-papiers", corps, féminités, travail des femmes.
- Classes populaires, inégalités, mobilisation collective, trajectoire militante.
- Dimension spatiale des rapports sociaux, théories féministes, théories postcoloniales.
- Institutions privées et publiques de l'action sociale et de l'assistance sociale.
- Ethnographie, recherche-action.
- Île-de-France, Mali, Côte d'Ivoire.


Parcours

- Maîtresse de conférences en géographie depuis 2019.
- Chercheuse post-doctorante Curapp-ESS / IRD - Projet de recherche New insights into migrations in Kayes (Mali) - (2018-2019)
- ATER Université Paris-Est Marne-La-Vallée (2016-2018)
- Thèse de doctorat en géographie "'Conquérir la galère'. Géographie féministe et postcoloniale de femmes sans-papiers venues d'Afrique subsaharienne et du Maghreb en région parisienne", Université Paris-Est Créteil, 2017 - Allocataire doctorale Institut Emilie du Châtelet





Mes dernières références

My latest references

Publications

Articles dans des revues scientifiques à comité de lecture

2020      « Le genre du squat. Politisation et intimités chez des femmes sans-papiers », Genèses, vol. 3, n°120, pp. 70-90.

2018      « Accéder à un espace à soi. Contraintes de genre, luttes de classement et résistances en situation administrative précaire », Annales de géographie, n°720, pp. 169-191.

2018      « Le coût d’une existence sans droits. La trajectoire résidentielle d’une femme sans-papiers », Espaces et Sociétés, Migrants et accès à la ville, n°172-173, pp. 19-33.

2014      « Travailleuses sans-papiers à Paris. Retour sur la tentative de constitution d’un collectif de femmes », hommes et migrations, vol. 4, n°1308, pp. 111-105.

Chapitres d'ouvrage

2020      « Être une commerçante migrante précaire dans un quartier populaire », in DUBUCS H., DELAGE M. et al. (Dir.), Le petit commerce dans la ville-monde, Paris, Edition L’Oeil d’Or.

Compte rendu de lecture

2017      « “Femmes africaines et mobilisations collectives (années 1940-1970)”, numéro spécial de la revue Le Mouvement Social dirigé par Ophélie Rillon et Emmanuelle Bouilly –  juin 2016, vol. 2, n°255, 204 p. », Genre et histoire, vol. 20, avec Nehara FELDMAN.

Rapport

2020  "The particularities of the migration pathways of women estranged from their family network" in Mesplé Somps, Feldman, Lima (Dir.), Migration processes and social and political dynamics in Kayes Region, Mali: New insights into new trends, pp. 69-83, Institut de Recherche pour le Développement, LISST, Université Picardie Jules Verne.