Aller au contenu principal
FR

Frédéric MORET

Professeur d'Histoire contemporaine Vice-Président de l'Université

CFR / UFR SHS - Sciences Humaines et Sociales

Champs-sur-Marne

Bâtiment: Building: Bois De l'Etang

5 boulevard Descartes Champs-sur-Marne 77454 Marne-la-Vallée Cedex 2

Bureau: Office: C125

+33 (0)1 60 95 70 41

Frédéric MORET

Professeur d'Histoire contemporaine Vice-Président de l'Université

CFR / UFR SHS - Sciences Humaines et Sociales

Activités de recherche

Professeur d'Histoire contemporaine / Laboratoire Analyse Comparée des Pouvoirs

Dans la continuité des travaux engagés dans ma thèse, j’ai mené de nouvelles recherches autour des auteurs socialistes britanniques et français de la première moitié du XIXe siècle, en approfondissant leur rapport au fait urbain, en particulier sur leurs conceptions historiques, monumentales et sur la question du logement. Ces travaux ont fait l’objet de plusieurs publications qui viennent clore ce programme.

J’ai initié depuis plusieurs années une recherche autour de la construction des Fortifications de Paris (années 1830-1848), qui m’a conduit à élargir mes problématiques initiales, et à solliciter de nombreux types de sources (archives locales, départementales et nationales, civiles et militaires, imprimés, périodiques …). Cette question offre un point de vue privilégié pour une analyse globale des pouvoirs sous la monarchie de Juillet ; par les tensions qu’ils provoquent, ce projet et sa mise en œuvre permettent en effet d’interroger les échelles du pouvoir, de l’exécutif au législatif, du local au national, du civil à l’administratif et au militaire, en mettant à jour le poids nouveau de l’opinion publique et de l’expertise technique et urbanistique.

Plus récemment, je participe dans le cadre d’une entreprise collective à une recherche sur le rapport des Français aux autorités politiques, à travers l’enquête sur les pétitions adressées aux Assemblées législatives en France de 1815 à 1940. J’ai été le porteur de ce projet pour les demandes de financement auprès du Conseil Scientifique de l’UPEMLV et de l’ANR.

Enfin, j’ai engagé une réflexion, qui a débouché en novembre 2010 sur un mémoire inédit  d’HDR, autour des enquêtes parlementaires menées dans les années 1830 sur les Royal Boroughs anglais et gallois. Il s’agit d’étudier à la fois le discours et les propositions d’experts de la ville – à la veille de la réforme municipale libérale – et de mesurer, notamment par une analyse cartographique et statistique, le poids de ces institutions « d’Ancien Régime » à la veille de leur transformation, au moment même où se produit l’explosion urbaine britannique.

Je participe au projet Habest (Habiter l'Est parisien d'hier à aujourd'hui) qui se propose d'analyser les continuités et discontinuités entre l'Est parisien et l'Est francilien, depuis les quartiers périphériques de Paris jusqu'à la couronne périurbaine, en incluant la banlieue proche et les différents territoires qui composent la ville nouvelle de Marne-la-Vallée.

En bref, mes activités de recherche passées, présentes et futures cherchent – des deux côtés de la Manche – à qualifier, dans le champ de l’urbain, le jeu des mutations, des institutions, des pouvoirs  et des représentations sociales et politiques, en les mesurant à l’émergence d’une opinion publique moderne. 


Mes dernières références

My latest references

Publications

LIVRES

The End of the Urban Ancient Regime in England, Newcastle upon Tyne, Cambridge Scholars Publishing, 2015, xiv-365 p.

Les socialistes et la ville. France, Grande-Bretagne, 1820-1850, Fontenay-aux-Roses, ENS éditions, 1999, 330 p.

ARTICLES et CHAPITRES D’OUVRAGES COLLECTIFS

-  « Adresses et pétitions », in Danielle Tartakowsky et Michel Pigenet (dir), Histoire des mouvements sociaux, Paris, La Découverte, 2012.
- « Définir la ville par ses marges : la construction des Fortifications de Paris », in Histoire Urbaine, n° 24, avril 2009
- « Les socialistes anglais et l’habitat collectif. De Owen à Howard », in L’habitat collectif dans l’Europe septentrionale (XIXe-XXe s.). De l’initiative privée à l’institutionnalisation, Colloque de Lille, octobre 2006, Revue du Nord, 2008 Janvier-Mars 2008, Tome 90, n° 374, p. 49-62.
- « Un espace communal disputé et amputé : les fortifs et la zone », in Le Pré Saint-Gervais, un ilot urbain, Grâne, Editions Créaphis, 2004
- « De New Harmony aux cités-jardins », Urbanisme, n° 336, mai-juin 2004, pp. 41-45
- « Les socialistes et la communauté », in Dictionnaire critique de l’utopie, sous la direction de Michèle Riot-Sarcey et Antoine Picon, Paris, Larousse, 2001
- « Utopie et critique sociale », « La cité idéale », « La morale et l’éducation », « Un projet réalisé, le Familistère de Guise », « Utopie, révolution et politique », « L’utopie raillée », « L’échec de la communauté », in Madeleine Rebérioux, Chantal Georgel et Frédéric Moret, Socialisme et utopie de Babeuf à Jaurès, Paris, La Documentation Française, 2000
- « La ville éclatée, une approche historique. France, XIXe siècle », in La ville éclatée, dirigée par N. May, P. Veltz, J. Landrieu, T. Spector, La Tour d'Aigues, Editions de l'Aube, 1998.
- « Logement et habitat de la Monarchie de Juillet à la fin du Second Empire », in L'État des Savoirs. Habitat et Logement, sous la direction de M. Segaud, C. Bonvalet et J. Brun, Paris, La Découverte, 1998.
- « Utopie aller et retour: le Voyage from Utopia de John Francis Bray », Idées de villes, villes idéales, Cahiers de Fontenay, n° 69-70, mars 1993. (En collaboration, préface à ce volume: "Idées de villes, villes idéales et histoire urbaine »)
-  « Images de Paris dans les guides touristiques en 1900 », Le Mouvement Social, numéro spécial consacré à "Paris-province 1900 »,  sous la direction de Madeleine Rebérioux, n° 160, juillet-septembre 1992.
- « Le pouvoir et la ville », en collaboration avec Patrick Boucheron, Administration, n° 152, 15 juillet 1991
- « Lire Jaurès aujourd'hui », Jean Jaurès, bulletin de la Société d'Études Jaurésiennes, n° 106, juillet-septembre 1987

COMMUNICATIONS À DES COLLOQUES (ACTES PUBLIÉS)

- « A Zona, entre Paris e sua periferia » (« La Zone, entre Paris et sa périphérie »), in A. Pereira Campos, et alii. (dir), Territorios, Poderes, Identidades. A ocupaçào do espaço entre a politica e cultura, Vitoria, GM Editora, 2012, 280 p. Actes du troisième congrès international, d’histoire de l’Universidade Federal do Espirito Santo, Vitoria (Brésil), novembre 2011.
- « La construction des fortifications de Paris », in Agrandir Paris 1860-1870, sous la directions de Florence Bourillon et Annie Fourcaut, Paris, Publications de la Sorbonne, 2012.
- « As corporações urbanas inglesas às vésperas da reforma de 1835 : instituições de Antigo Regime confrontadas à emergência de novos usos urbanos » (« Les corporations urbaines anglaises à la veille de la réforme de 1835 : Des institutions d’Ancien Régime confrontées à l’émergence de nouveaux usages urbains »), in  A cidade à prova do tempo. Vida cotidiana e relações de poder nos ambiantes urbanos, Vitoria, GM Editora, 2010, 328 p. Actes du deuxième congrès international, 17e Simposio de Historia da Ufes, colloque de Vitoria (Brésil), novembre 2009 : Cidade, cotidiano e poder. La ville, le quotidien et le pouvoir
- « Territories of Paris’ s Fortifications : Fragmentation and Hierarchy of the Parisian Spaces », in Frontiers and Identities Within Cities: Intercultural Communication, Jurisdictions, and the Management of Urban Space from the Middle Ages to Modernity, European Association of Urban History, 8th conference, Stockholm, août 2006. Publié sous la direction de Luda Klusakova, Frontiers and Identities : Cities in Regions and Nations, Pisa, CLIOHRES, 2008.
- « Enjeux sociopolitiques et conflits territoriaux à propos de la construction des Fortifications de Paris : oppositions, négociations, décisions », in Entre violence et conciliation. La résolution des conflits sociopolitiques en Europe au XIXe siècle, Actes du Colloque international de la Société d’histoire de 1848, Universités Paris IV et XII, janvier 2007, Rennes, PUR, 2008.
- « Sortir de la ville pour créer la cité idéale : les socialistes britanniques et français et le refus de la ville 1820-1850  » in Urbaphobie. Idéologies et représentations du refus de la ville XIXe –XXe siècles, colloque de Créteil, mars 2007, à paraître en 2008.