Aller au contenu principal
FR

Camille CROISET

Doctorante

CFR / GERS - Département Géotechnique, environnement, risques naturels et sciences de la Terre

EE - Eau et environnement

Bouguenais

Bâtiment: Building: Darcy

Bureau: Office: D119

Qui contacter en cas d'absence: In case of emergency:
Johnny GASPERI

Camille CROISET

Doctorante

PhD student

CFR / GERS - Département Géotechnique, environnement, risques naturels et sciences de la Terre

EE - Eau et environnement

Activités de recherche

Doctorat en cours (Nov 2021)

Microplastiques dans le continuum Homme-Terre-Mer : Que nous disent les sédiments sur la Loire ?

Les travaux sur les microplastiques (MP) en milieu continental n’ont débuté que récemment comparé au milieu marin, alors que les fleuves sont l'un des modes de transfert principaux des MP vers l’océan. La question du stockage -temporaire ou définitif- des MP dans les fleuves se pose de plus en plus, c'est dans ce cadre que ce travail de thèse vise à identifier des zones-clefs d’accumulation de MP dans les sédiments de la Loire. Une approche sédimentologique et géochimique sera appliquée à l’analyse des MP à l'échelle d'un bassin versant. La distribution des MP -particules soumises aux mêmes conditions de suspension et dépôt que les sédiments- dépend fortement des processus hydro-sédimentaires qui seront étudiés sur la Loire, mais également des propriétés intrinsèques des MP (taille, forme, densité, nature chimique).

Financement

    Projet de recherche national Plasti-nium (2021/2025)

Encadrement

    Johnny Gasperi, DR, Laboratoire Eau Environnement (Université Gustave Eiffel)

    Aurore Zalouk-Vergnoux, MCU HDR, Laboratoire Mer, Molécules, Santé (Université de Nantes)

    Agnès Baltzer, PR, Laboratoire Environnement - Télédétection - Géomatique (Université de Nantes)


Parcours
Ayant suivi une formation d'ingénieur en Environnement (EPF - 2021), j'ai choisi d'orienter mes études vers les domaines de la gestion de l'eau et la gestion des déchets.

J'ai notamment eu l'occasion de m'intéresser durant un an à la question de la pollution par les déchets plastiques à différentes échelles spatiales, qu'ils soient entiers dans le réseau d'assainissement de la ville de Montpellier (milieu émetteur), ou sous forme de microplastiques dans la mer Méditerranée (milieu récepteur).

Ayant réalisé mon stage de fin d'études en 2021 au Laboratoire Eau Environnement et Systèmes Urbains (LEESU), j'ai également eu l'occasion de travailler sur le déploiement spatiale d'une technique alternative de gestion de l'eau de pluie : l'arbre d'alignement hydrologique.

Research activity

PhD in progress (Nov 2021)
Microplastic in the land-to-sea continium: What do sediments tell us about the Loire River?

Studies on microplastics (MP) in continental environments has only recently begun compared to marine environments, although rivers are one of the main modes of transfer of MP to the ocean. The question of the storage -temporary or permanent- of MP in rivers is raised more and more frequently, and it is in this context that this thesis aims to identify key MP accumulation zones in the sediments of the Loire river. A sedimentological and geochemical approach will be applied to the analysis of MP on the scale of a catchment area. The distribution of MP -particles subject to the same suspension and deposition conditions as sediments- is highly dependent on the hydro-sedimentary processes that will be studied in the Loire, but also on the intrinsic properties of MP (size, shape, density, chemical nature).

Funding
    Plasti-nium national research project (2021/2025)
Supervision
    Johnny Gasperi, DR, Water Environment Laboratory (Gustave Eiffel University)
    Aurore Zalouk-Vergnoux, MCU HDR, Laboratoire Mer, Molécules, Santé (Université de Nantes)
    Agnès Baltzer, PR, Environment - Remote Sensing - Geomatics Laboratory (University of Nantes)


Career
Environmental engineer (graduated at the EPF-Ecole d'ingénieurs  in2021), I chose to focus my studies on the fields of water and waste management.
During one year, I had the opportunity to study the issue of plastic waste pollution at different spatial scales, whether it is in its entirety in the sewage system of the city of Montpellier (emitting environment), or in the form of microplastics in the Mediterranean Sea (receiving environment).
Having done my final engineering internship in 2021 at the Laboratoire Eau Environnement et Systèmes Urbains (LEESU), I also had the opportunity to work on the spatial deployment of an alternative rainwater management technique: the storm water tree.