Aller au contenu principal
FR

Amandine CHAPUIS

Champs-sur-Marne

Bâtiment: Building: Bois De l'Etang

Bureau: Office: C217

Amandine CHAPUIS

Activités de recherche

Chercheuse au laboratoire Analyse Comparée des Pouvoirs.
Enseignante en Géographie à l’INSPE de Créteil.
Membre du groupe de recherche Justice, Espace, Discriminations, Inégalités du Labex Futurs Urbains.




Thèmes de recherche

  • Dimension spatiale des identités et des rapports sociaux (genre, classe, race). Intersectionnalité.
  • Corps, corporéités, genre, sexualités.
  • Pratiques, performances, performativité en géographie.
  • Savoirs situés, géographie féministe et post-coloniale.


  • Rapports de pouvoir et action collective en ville.
  • Genre et espaces publics.
  • Mobilités touristiques dans la mondialisation et rôle de la consommation (tourisme, loisirs) dans la production des espaces urbains et les mutations des villes post‐industrielles.
  • Danse et travail des artistes chorégraphiques.


  •  Didactique de la Géographie. Géographie hors les murs, méthodes actives, apprentissages à distance.
  • Éducation, lutte contre les discriminations à l’école, pédagogies critiques, féminisme et anti-racisme en éducation.

  • Études urbaines. Métropoles européennes. Amsterdam. Quartiers populaires de Paris et de la banlieue parisienne.


Parcours

  • Maîtresse de Conférences INSPE de Créteil, Laboratoire ACP, depuis 2015.
  • Chercheuse post-doctorante Labex Futurs Urbains, groupe JEDI, 2014-2015.
  • ATER, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne (2010-2012), Université de Créteil (2012-2014).
  • Thèse de doctorat en géographie « Performances touristiques et production des identités spatiales individuelles à Amsterdam », Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, 2012.
  • Agrégation de géographie, 2005.


Programmes de recherche

  • Représentations de la diversité dans la littérature de jeunesse . Responsable Gaël Pasquier. Financement BQER. 2020-2022.
  • CLASMER. Eduquer à la mer par les classes transplantées. Responsable Emmanuelle Peyvel. Financement Fondation de France. 2019-2023.
  • Penser l’intersectionnalité dans les recherches en éducation. Responsable Lila Belkacem. Financement MSH Paris Nord. 2016-2017.
  • Repenser la place des quartiers périphériques dans la métropolisation. Responsable Claire Hancock. Financement PUCA. 2014-2016.
  • Le(s) Pari(s) du genre : connaissances, politiques et pratiques urbaines au prisme du genre. Responsable Claire Hancock. Financement Paris 2030. 2014-2015.
  • Further Action on Sustainable Tourism. Learning Area Innovation Networks. Responsable Herbert Hamele. Financement Commission Européenne. 2011-2012.
  • Paris, métropole touristique 2030. Responsable Maria Gravari-Barbas. Financement Paris 2030. 2009-2011.


Activités éditoriales

  • Membre du comité de rédaction de la revue Carnets de Géographes. Co-responsable de la rubrique Carnets d'Enseignement (avec Leïla Frouillou).
  • Membre du bureau éditorial des éditions La Dispute. Co-directrice de la collection Le Genre du Monde (avec Danièle Kergoat).


Organisation d’évènements scientifiques

  • Journée d'étude « Féminisme, Matérialisme, Espace » (avec Joanne Le Bars), Labex Futurs Urbains, Groupe JEDI, Cité Descartes, Champs-sur-Marne, à venir.
  • Table ronde « Données urbaines et inégalités », carte blanche pour les Dix ans du Labex Futurs Urbains, 15 juin 2021.
  • Atelier « Géographies féministes en temps de crise » (avec Sophie Blanchard), Journée d'étude Géographies féministes en pratiques, Commission de Géographie féministe du Comité National Français de Géographie, Lyon, 12 mars 2021.
  • Table ronde  « Former les enseignant.es du premier degré en géographie. Enjeux contemporains » (avec Delphine Callen), INSPE de Créteil, 13 novembre 2019.
  • Journée d'étude « Balades urbaines et productions de récits sur la ville » (avec Sophie Didier et Mari Oiry-Varacca), Labex Futurs Urbains, Groupe JEDI, Cité Descartes, Champs-sur-Marne, 10 janvier 2019.
  • Journées d’études interdisciplinaires « Penser l’intersectionnalité dans les recherches en éducation » (avec Lila Belkacem et Fanny Gallot), ESPE de Créteil, 18 et 19 mai 2017.
  • Journée d’étude « Pratiques sociales, rapport à l’espace et au politique des Classes populaires aujourd’hui en France » (avec Anne Clerval et Fabrice Ripoll), Labex Futurs Urbains, Groupe JEDI, Cité Descartes, Champs-sur-Marne, 13 mars 2015.
  • Journée d’étude « Villes contestées/Contested cities » (avec Cécile Gintrac, Claire Hancock et Matthieu Giroud), Labex Futurs Urbains, Groupe JEDI, Cité Descartes, Champs-sur-Marne, 19 janvier 2015.
  • Journée d’étude « Unconférence. La géographie féministe, enjeux et perspectives » (avec Marianne Blidon), 24 Octobre 2013, Institut de Géographie de Paris.
  • Rencontres Internationales des Jeunes Chercheurs en Tourisme « Repenser les dichotomies structurantes des sciences sociales au regard de l’objet tourisme » (avec Linda Boukhris), organisé par la Chaire UNESCO Tourisme, Culture, Développement et l’Université Paris 1, EIREST, 19 au 21 septembre 2013.


Publications


Coordination de numéro thématique de revue


- Boukhris L. et Chapuis A., 2016, « Géographies politiques du tourisme », L’Espace Politique, EP 28, 1/2016


Articles scientifiques


- Chapuis A., 2020, « L'espace pour appréhender les inégalités filles-garçons dans la cour de récréation. Réflexions autour d'une formation d'enseignant.e.s », Genre Education Formation, n°4, Septembre 2020.

- Belkacem L., Chapuis A., Gallot F., Nyambek-Mebenga F., Pereira I., 2019, « Peut-on observer et critiquer une institution à laquelle on appartient ? », Dossier, La société française et la construction du "problème musulman", De Facto, n° 6, Avril 2019.

- Belkacem L., Chapuis A., Gallot F., 2017, « Ce que penser l’intersectionnalité dans les recherches en éducation veut dire », Contretemps, 27 juin 2017.

- Belkacem L., Chapuis A., Gallot F., Pereira I., 2017, « Oppositions à l’intersectionnalité : malentendus ou résistances », de(s)generations, n°28, Décembre 2017.

- Hancock C., Blanchard S., Chapuis A., 2017, « Banlieusard.e.s claiming a right to the City of Light : gendered violence and spatial politics in Paris », Cities, online first.

- Boukhris L. et Chapuis A., 2016, « Circulation, espace et pouvoir. Penser le tourisme pour penser le politique », L’espace politique, EP 28, 1/2016.

- Chapuis A., 2016, « Touring the immoral. Affective geographies of visitors to the Amsterdam Red-Light district », Urban Studies, numéro thématique « Sex, consumption and the city », coordonné par Andrew Gorman-Murray, Phil Hubbard et Adam Weaver, vol. 54/3, pp. 616-632.

- Chapuis A. et Jacquot S., 2014, « Le touriste, le migrant et la fable cosmopolite. Mettre en tourisme les présences migratoires à Paris », Hommes et Migrations, n°1308, décembre, « Les Paris des migrants », coordonné par Marie Lazaridis et Serge Weber.

- Chapuis A., 2010, « Performances touristiques. D’une métaphore à un cadre de pensée géographique renouvelé », Mondes du tourisme, n° 2, décembre 2010, pp. 44-56.

- Ceriani-Sebregondi G., Chapuis A., Gay J.-C., Knafou R., Stock M., Violier P., 2008, « Quel serait l’objet d’une science du tourisme ? », Teoros, printemps 2008, pp. 7-13.


Chapitres d’ouvrages


- Chapuis A., Hancock C., 2016, « Geografía de género, geografía feminista en Francia : ¿Una geografía paradójica? », dans Geografia y genero, dir. Veronica Ibarra, Prensas de la UNAM, Mexico.

- Chapuis A., Gravari-Barbas M., Jacquot S., Mermet A.-C., 2012, « Dynamiques urbaines et mobilités de loisirs à Paris : pratiques, cohabitations et stratégies de production de l’espace urbain dans le quartier du Marais », dans Les quartiers historiques : pressions, enjeux, actions, sous la direction d’Étienne Berthold, Presses Universitaires de Laval, coll. Géographie, Québec, pp. 43-65.

- Chapuis A., 2009, « Mobilités touristiques et dynamiques urbaines : de l’investissement à la production des lieux », dans Les mobilités, sous la direction de Vincent Moriniaux, Armand Colin, Paris, pp. 213-226.

- Chapuis A., 2009, « Quand le tourisme solidaire s’invite dans les métropoles du Nord. L’exemple de la mise en tourisme du quartier parisien de Belleville », dans Destinations et territoires vol. « Tourisme sans limites », sous la direction de Jean-Pierre Lemasson et Philippe Violier, Presses Universitaires du Québec, Québec, pp. 170-179.


Compte-rendu d’ouvrages


- Chapuis A., 2014, Compte-rendu d’ouvrage No money, no honey. Économies intimes du tourisme sexuel en Thaïlande. Sébastien Roux, La Découverte, 2011, Géographie et cultures, n° 85/2013.


Position de recherche


- Chapuis A., 2013, Performances touristiques et production des identités spatiales individuelles à  Amsterdam, Carnets de Géographes, n°6 (rubrique Carnets de soutenances).


Participations à des ouvrages collectifs


- 2012, Lieux du voyage, sous la direction de Rémy Knafou, Le Cavalier Bleu, Paris, 215 p.

- 2011, Tourismes 3, La révolution durable, avec l’Équipe MIT, Belin, Paris, 332 p.


Vulgarisation


- Chapuis A., 2014, 1 milliard de touriste ?, Images Économiques du Monde 2014, Armand Colin, Paris

- Chapuis A., Jacquot S., 2010, Un matin d’octobre 2009 dans la vieille ville de Palma, publication en ligne sur le site de l’association ADRETS.


Communications

- Chapuis A., 2021, « Géographies confinées. Pratiques pédagogiques à distance autour de l'espace proche », Séminaire Le monde à hauteur d'enfants. Les programmes de géographie scolaire en contexte pandémique, Laboratoire Environnement, Villes, Sociétés et INSPE de Lyon, 24 février 2021.

- Chapuis A., 2020, « Enseigner et apprendre à distance. Enjeux didactiques et cognitifs », Séminaire du laboratoire Analyse Comparée des Pouvoirs, 4 septembre 2020.

- Chapuis A., 2019, « Revendiquer la place des femmes dans la ville : approche géographique d'une action collective de femmes », Séminaire Villes et genres : quels changements de regard sur le partage de l'espace, laboratoire Environnement, Villes, Sociétés, Lyon, 22 novembre 2019.

- Chapuis A., Belkacem L., Gallot F., Nyambek-Mebenga F., 2019, « Penser la question raciale à l'école depuis l'académie de Créteil », Colloque Approches critiques de la dimension spatiale des rapports sociaux : débats transdisciplinaires et transnationaux, Université de Caen, 26 au 28 juin 2019

- Chapuis A., 2019, « Faire expérimenter une géographie sociale de la cour de récréation aux étudiant.e.s en MEEF 1 », Journée d'étude Former aux questions de genre à l'école, INSPE de Créteil, Mai 2019.

- Chapuis A., Jacquot S., 2019, « Mettre en tourisme les présences migratoires à Paris. Une géographie politique », Séminaire Inter-Laboratoires d'Anthropologie d'Aix-Marseille, SILAAM, 15 avril 2019.

- Chapuis A., 2019, « Le touriste, le migrant et la fable cosmopolite » Journée d'étude Balades urbaines et production de récits sur la ville, Labex Futurs Urbains, Groupe JEDI, 10 janvier 2019.

- Chapuis A., Blanchard S., 2017, « Des spatialités de l'action collective des femmes : enquête géographique auprès d'un collectif féministe », Colloque Géographies féministes, théories, pratiques, engagements, Université Paris Sorbonne, 1, 2 juin 2017.

- Chapuis A., 2017, « Après le Quartier Rouge. Les enjeux politiques de la gentrification touristique du commerce du sexe », colloque international Commerces et changement urbain : stratégies entrepreneuriales, pratiques citadines et régulations politiques. Regards croisés Paris – Europe, UPEM, Paris 4, CNRS, 18 au 20 janvier 2017.

- Chapuis A., 2016, « Sexe, genre et droit à la ville : une géographie critique », Séminaire conjoint OUIEP/LIRTES, Université Paris Est, juin 2016.

- Chapuis A., 2016, « Enquêter en immersion », Séminaire de l’Ecole Doctorale Culture & Société, Université Paris Est, avril 2016

- Chapuis A., 2015, « Des corps dans la ville : itinéraire de géographie critique », Séminaire du laboratoire Analyse Comparée des Pouvoirs, Université Paris Est, septembre 2015.

- Chapuis A., Hancock C., 2015, « Gender mainstreaming « à la française » : gender equality in French urban policy », Workshop Spatialising Justice : an anglo-french dialogue, University College, Londres, septembre 2015

- Chapuis A., Gravari-Barbas M., Jacquot S., 2015, « Tourism / Gentrification : sex, gender and crossed resistances », Association of the American Geographers Annual Meeting, Chicago, avril 2015, session Tourism gentrification.

- Chapuis A., 2015, « Touriste dans le Quartier Rouge : approche intime des géographies morales d’Amsterdam », Séminaire Le genre de la ville, animé par Virginie Blum, Lola Gonzalez-Quijano et Isabelle Matamoros, Centre Max Weber, Institut des Sciences de l’Homme, Lyon, avril 2015.

- Chapuis A., 2015, « Du tourisme au travail, pour une approche politique des corporéités en géographie », Approches géographiques du corps, EA-Discontinuités, Université d’Artois, février 2015.

- Chapuis A., 2016, « Prostitution et renouvellement urbain à Amsterdam : redevenir indésirable », Journée d’étude Les indésirables et la ville, Labex Futurs Urbains, Université Paris Est, janvier 2015.

- Chapuis A., 2014, « Gender, labour and the new spirit of capitalism. Feminist geographies of modern dance workers », Royal Geographical Society Annual Meeting, Londres, août 2014, session Gender, work and performance : new methods for a new economy.

- Chapuis A., 2014, « Tourisme, espace, intersectionnalité. Réflexions à partir du cas d’Amsterdam », Séminaire TouRisme, Institutions, Pratiques, EHESS, animé par Nadège Chabloz, Saskia Cousin, Anne Doquet, Sébastien Jacquot et Sébastien Roux, novembre 2014.

- Chapuis A., 2013, « Tourisme et projet urbain à Amsterdam : la tolérance néerlandaise en débat », Séminaire doctoral du laboratoire Représentations et identités. Espaces germanique, nordique et néerlandophone, Université Paris 4 Sorbonne, avril 2013.

- Chapuis A., 2013, « Se battre, disent-elles… Danièle Kergoat, La Dispute, 2012 », compte-rendu de lecture critique en présence de l’auteure, Séminaire Le genre, questions et enjeux pour la géographie, École Doctorale de Géographie de Paris, animé par Marianne Blidon, janvier 2013.

- Chapuis A., 2013, « The value of urban dérive. Social relations of class and gender in the tourist exploration of Amsterdam canal belt », Emotional Geographies, Groningen, juillet 2013, session Emotions of disorientation.

- Chapuis A., 2011, « Après le colonialisme, les conséquences culturelles de la globalisation. Arjun Appaduraï », compte-rendu de lecture critique, Séminaire Grands textes des Sciences Sociales, laboratoire EIREST, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, responsables Linda Boukhris, Amandine Chapuis, Sébastien Jacquot, novembre 2011.